Le niveau de plomb dans le sang des enfants habitant près d’Umicore à Hoboken reste élevé

Le niveau moyen de plomb dans le sang des enfants vivant autour du site d'Umicore à Hoboken (Anvers) a baissé par rapport aux chiffres de ce printemps, mais n'a pas encore atteint les niveaux historiquement bas du printemps 2019, indique le nouveau rapport semestriel de l'institut provincial d'hygiène d'Anvers, qui a mené une campagne de mesure auprès de 243 enfants âgés de 1 à 12 ans.

Le niveau moyen est de 4,12 microgrammes par décilitre (µg/dl). Il était encore de 6,01 µg/dl en début d'année. Les niveaux de plomb les plus élevés se trouvent chez les tout-petits et les enfants qui vivent le plus près de l'usine.
L'institut indique dans ses conclusions que "la surveillance continue des enfants dans les quartiers de Moretusburg et Hertogvelden reste importante pour protéger leur santé", en partie parce que la teneur moyenne en plomb y est encore nettement plus élevée que celle des enfants du groupe témoin provenant de l'extérieur.

Les moyennes dissimulent aussi le fait qu'un enfant sur quatre présente une teneur en plomb supérieure à la valeur de référence de 5 µg/dl. Dans la zone la plus proche de l'usine, il s'agirait d'un enfant sur deux. En outre, plusieurs enfants ont été mesurés avec une valeur supérieure à 10µg/dl.

Les plus consultés