Une nouvelle étude nous permettra bientôt de savoir comment se propage le coronavirus en primaire

Une étude épidémiologique pour déterminer comment le Covid-19 se propage dans les écoles primaires est lancée par l'UClouvain, l'ULiège et l'ULB, avec la collaboration de l'ONE et de Sciensano, et le soutien financier de la Fédération Wallonie-Bruxelles, rapporte lundi La Libre Belgique.

"L'étude commence bien à partir de ce lundi 7 décembre", confirme le chargé de presse des cliniques universitaires Saint-Luc, même si de nombreuses étapes devront être franchies.

L'exposé détaillé de la recherche évoque une étude portant sur 72 classes avec pas moins de 2.400 enfants et 200 adultes concernés. Leur identité restera secrète et les échantillons seront anonymisés.

Dans les huit écoles primaires sélectionnées, tous les élèves et tous les membres du personnel seront soumis une fois par semaine à un test salivaire, pendant six semaines de suite. Une centaine d'étudiants en médecine seront mobilisés pour superviser l'opération dans les classes.

Cette étude pourrait fournir des données rassurantes concernant les conditions de travail des enseignants. Si l'intuition des chercheurs est confirmée, les écoles auront plus de chance de rester ouvertes, quelle que soit la circulation du virus.

Les plus consultés