Près d’un demi-million de Belges supplémentaires bénéficieront du tarif social 

"Actuellement, environ un demi-million de personnes bénéficient déjà d’un tarif avantageux", a déclaré ce mardi la ministre de l'Energie, Tinne Van der Straeten (Groen) dans "De ochtend" sur Radio 1 (VRT). "Mais avec cette mesure c’est un demi-million de personnes supplémentaires qui vont rejoindre les rangs des bénéficiaires". La mesure est prise pour une année, mais pourrait être renouvelée.

Le tarif social est actuellement accessible aux personnes bénéficiant du revenu d'intégration, aux aînés percevant la garantie de revenus, aux personnes âgées ainsi qu'aux handicapés. Mais, dès le mois de février prochain et jusqu'à la fin de l'année 2021, ce public va être élargi à ceux et celles qui bénéficient de "l'intervention majorée". Cela concernera entre autres les pensionnés et les familles monoparentales en difficulté financière ainsi que les personnes dont le revenu ne dépasse pas environ 20.000 euros brut par an.

Selon la ministre Tinne Van der Straeten, de nombreuses personnes sont actuellement exclues de ce tarif social, comme de nombreux retraités, de personnes isolées et de familles monoparentales. C'est pourquoi la mesure est désormais étendue et automatiquement accordée à tous ceux qui reçoivent une "allocation majorée". 

"Concrètement, cela signifie que toute personne gagnant environ ou moins de 1630 euros bruts par mois aura accès au tarif social à partir de février. Ce sont des personnes qui ont été touchées par la crise du coronavirus et nous voulons maintenant les aider". 447.000 familles seraient éligibles à l'élargissement. "Le nombre de familles qui peuvent bénéficier du tarif social va ainsi doubler, pour atteindre 1 million", a déclaré le ministre. C'est à peu près l'équivalent du nombre de familles en situation de pauvreté énergétique.

"La crise sanitaire a accentué les inégalités et a pesé de tout son poids sur le budget des ménages. Il est établi qu'un ménage sur cinq s'est retrouvé dans d'immenses difficultés pour payer sa facture de gaz ou d'électricité", indique de son côté le ministre de l'Economie Pierre-Yves Dermagne, dans Le Soir. 

Ce tarif social est toujours le prix commercial le plus bas du marché. Le taux social augmente donc également lorsque le prix du marché augmente. Mais quel que soit votre fournisseur, vous paierez toujours la formule la plus avantageuse.
 

Les plus consultés