Radio 2

Le gouverneur de Flandre occidentale annonce une tolérance zéro durant les fêtes de fin d'année

Face à une augmentation des chiffres des contaminations au Covid-19 en Flandre occidentale, le gouverneur Carl Decaluwé va instaurer un contrôle strict des mesures sanitaires pendant les vacances de Noël

Le gouverneur veut renforcer les contrôles et instaurer une surveillance stricte durant les vacances. Il doit rencontrer bientôt la police fédérale, tous les chefs de corps et les procureurs de Flandre occidentale pour convenir d'une stratégie de contrôle durant les vacances.

"Les chiffres en Flandre occidentale vont dans la mauvaise direction. Le taux de reproduction du virus (le nombre de personnes qui peuvent être infectées en moyenne par une personne porteuse du virus) est également le plus élevé que dans le reste du pays. Les règles doivent vraiment être suivies. Ce sera la tolérance zéro pour ceux qui ne respectent pas les règles sanitaires. C’est, à mon avis, la seule manière d'éviter une troisième vague. Nous allons tous décider de cela ensemble".

Carl Decaluwé ne sait pas pourquoi les chiffres de Flandre occidentale sont à la hausse. "Bien sûr, nous sommes très sensibles parce que nous sommes une province frontalière, à la fois avec la France et avec les Pays-Bas. Est-ce cela la cause ? Je ne le sais pas. Il est encore trop tôt pour le dire".

Le week-end dernier, de nombreuses fêtes clandestines ont été interrompues par la police dans la province de Flandre occidentale. À Bruges, par exemple, la police a fait une descente chez les étudiants du Collège d'Europe.

Cela risque d’être très animé et nous serons très sollicités. Car nous avons la Côte et Bruges.

Selon Carl Decaluwé, il y a suffisamment de contrôles, mais la province doit se préparer pour la période de fin d'année. "Cela risque d’être très animé et nous serons très sollicités. Car nous avons la Côte et Bruges. Nous allons voir comment nous pouvons faire appliquer la loi de manière appropriée. La sensibilisation est une chose, mais il faut toujours aussi un bâton". 

Le Brexit sera également un défi dans les mois à venir, couplé au problème des migrants de transit, ajoute le gouverneur.
 

Les plus consultés