Exposition de lumière à la Villa Empain : réalité ou illusion ?

Proposée depuis le 22 octobre et encore jusqu’au 18 avril 2021, l’exposition The Light House permet aux visiteurs de (re)découvrir la superbe villa de style Art déco (photo), construite de 1931 à 1934 par l'architecte suisse Michel Polak, au n° 67 de l'actuelle avenue Franklin Roosevelt à Bruxelles. Au fil de 19 pièces contenant autant d’installations et de sculptures contemporaines, l’exposition couvre près de 60 ans de représentations artistiques et aborde différentes manifestations de la lumière. Elle invite le public à remettre en cause, à partir d’expériences pour la plupart immersives, les informations fournies par les sens (vidéo ci-dessous). Réalité ou illusion ?

The Light House se développe sur trois sites. La première partie constitue l’accrochage à la Villa Empain et réunit les œuvres de dix-neuf artistes contemporains majeurs exposés individuellement dans des espaces qui leurs sont dédiés. Hormis les œuvres en néon, la majorité des artistes invités, originaires du Japon, du Liban, de Corée du sud, de Palestine, du Maroc, des États Unis ou de Belgique (Ann Veronica Janssens) ont réalisé des pièces et installations in situ, spécifiquement pour cette exposition.

Le second volet du projet prend la forme d’un chemin de lumière qui transforme l’avenue Franklin Roosevelt.

The Light House se développe également en réseau avec des musées publics et privés. Le projet investit symboliquement d’autres lieux culturels de premier plan, à Bruxelles et dans le monde avec l’édition limitée de Dennis Parren CMYK CORNER, 2020.

En exposant l’œuvre, ces institutions participent au chemin de lumière de la Villa Empain: le Wiels (Bruxelles), Bozar (Bruxelles), KANAL (Bruxelles), SMAK (Gand), M HKA (Anvers), CID (Grand¬Hornu), BPS22 (Charleroi), Institut du monde arabe (Paris), MUDAM (Luxembourg), Parajanov Museum (Yerevan) et Sursock Museum (Beyrouth).

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés