Patrick Post

La ville de Bruges lance un baromètre de fréquentation

Pour tenter d’éviter une affluence de visiteurs dans son centre historique, la ville de Bruges a lancé vendredi un baromètre de fréquentation. Ce dernier utilise le signal émis par les GSM actifs dans la zone commerciale de la Venise du nord pour calculer en temps réel sa fréquentation, ainsi qu'au long du parcours lumineux Wintergloed, qui a attiré les foules il y a deux semaines.

L'outil - semblable à celui mis en place dans les communes balnéaires cet été - doit permettre de limiter l'affluence dans le centre-ville et le long des illuminations dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus. "Cela permettra d'offrir aux visiteurs de Bruges une image réaliste de la fréquentation. Le baromètre, disponible en ligne, sera facile à lire grâce à des codes couleur", a expliqué le bourgmestre Dirk De fauw. "Je conseille donc à tout le monde de le consulter avant de venir à Bruges." 

En outre, les rues commerçantes deviendront piétonnes chaque vendredi, samedi et dimanche de 11h à 18h, jusqu'au 3 janvier, afin de permettre la distanciation sociale. Une exception : les vendredis 25 décembre et 1er janvier, fériés, où les magasins ne sont normalement pas ouverts. 

Concernant le parcours lumineux Wintergloed (photos), un sens de promenade sera imposé aux visiteurs si l'affluence augmente. En cas de non-respect des règles, le parcours sera fermé, a prévenu le bourgmestre.

Toerisme Brugge - Jan Darthet

Les plus consultés