Covid-19 ou pas, de nombreux Flamands iront au soleil pour Noël

Malgré la crise sanitaire et les recommandations expresses du gouvernement belge de ne pas voyager pendant les vacances de fin d’année, pour ne pas risquer d’exporter ou d’importer le coronavirus, il semble qu’un nombre important de Flamands se rendront en vacances au soleil pour Noël ou Nouvel An. Les vacances de ski sont suspendues, la plupart des stations d’hiver étant fermées actuellement, mais les bureaux de voyage et tour-opérateurs espèrent qu’il sera à nouveau possible de partir skier dès janvier 2021.

Ce sont avant tout les vacances dans les Iles Canaries (photo) - actuellement considérées comme zone orange - qui sont très prisées par les Belges pour cette fin d’année, indiquait à VRT NWS Sarah Saucin du tour-opérateur TUI. "Les vols sont presque complets pour la période de Noël. Nous sentons que les gens veulent continuer à voyager, notamment parce que nous ne pourrons pas vraiment fêter Noël en Belgique". TUI affrète plus de 20 vols par semaine vers les Iles Canaries, que ce soient des voyages à forfait ou des vols individuels. 

Pour être autorisés à monter à bord des avions, les vacanciers doivent cependant présenter un test corona négatif récent. Nombre d’entre eux se font tester à l’aéroport de Zaventem. Conséquence : de longues files d’attente au centre de testing (photo). 

Le nombre de passagers accueillis à Brussels Airport est en augmentation en cette fin d’année. Ces derniers jours, il s’agissait de 6.000 voyageurs par jour, et de 13.000 passagers ce samedi.

Pas de sport d’hiver

Les vacances de ski ne sont actuellement pas possible en raison de la fermeture de la plupart des stations d’hiver à l’étranger. Une grande majorité des tour-opérateurs ont tout annulé jusque fin décembre. "Les vacances de ski à Noël et au Nouvel An sont annulées parce que l’Autriche, l’Allemagne et l’Italie ferment leurs stations d’hiver, ou ne les ouvrent que pour la population locale", explique Wim Crommen de l’opérateur Snowtravel. 

Il espère que de nouvelles possibilités s’ouvriront dès le mois de janvier. "Pour les vacances de Carnaval et celles de Pâques, nous avions déjà enregistré de nombreuses réservations. Mais il y a aussi des personnes qui attendent parce qu’elles en ont marre de réserver des voyages qui sont annulés par la suite". 

Au micro de VRT NWS, le virologue Marc Van Ranst (photo) soulignait une nouvelle fois ce week-end qu’il est fortement déconseillé de voyager à l’étranger actuellement, sauf pour des raisons impératives. "Le coronavirus circule encore allègrement en Belgique. Nous ne voulons pas l’exporter en voyageant". 

"Et puis il y a maintenant de nombreux endroits où le virus est plus répandu qu’en Belgique. Nous ne voulons pas le réimporter dans notre pays. Cela s’est déjà produit pendant les vacances de Carnaval et une nouvelle fois pendant les vacances d’été. Il ne faudrait pas que cette situation se reproduise", mettait en garde Marc Van Ranst.

Les plus consultés