La fameuse ligne dorée cachée dans l'emballage d'un Chokotoff n’est pas une légende

"Je pensais qu'il s'agissait d'une légende de mon enfance mais nous avons vraiment trouvé une ligne dorée", a déclaré Jurgen Creyf, un habitant de Ranst (Anvers). Le groupe américain Mondelēz qui possède la marque Côte d’Or confirme que seuls quelques emballages possèdent cette ligne dorée cachée sous la bande argentée des Chokotoffs.

"Lorsque j’étais enfant, j’avais entendu raconter que si vous décolliez précautionneusement le rectangle de papier argenté sur le papier d’emballage d’un Chokotoff, vous aviez une chance de découvrir une ligne dorée dessous. Je pensais qu’il s’agissait d’une légende", a expliqué Jurgen Creyf dans l’émission "Start je dag" sur Radio 2 (VRT).

L'histoire rappelle le célèbre roman pour enfants "Charlie et la chocolaterie" de Roald Dahl dans lequel Charlie Bucket peut accéder à la chocolaterie pour une visite guidée par le chocolatier en personne Willy Wanka et ce grâce à un ticket doré caché sous l'emballage. 

"J'ai raconté la légende de Chokotoff à mon fils Louis, âgé de onze ans, pendant que nous mangions ces bonbons. Il s'est mis à gratter et, à notre grande surprise, nous avons découvert assez rapidement une telle ligne dorée". Jurgen a alors envoyé l'emballage chez Côte d'Or et a eu une la surprise de recevoir, un peu plus tard, une récompense dans sa boîte aux lettres. "Nous avons été récompensés par un certificat et un paquet supplémentaire de Chokotoffs. La légende est donc vraie", ajoute Jurgen.
 

Qui trouvera la prochaine ligne dorée ?

Le fabricant Mondelez confirme qu'il existe bien des Chokotoffs spéciaux en circulation. 

"Moins de 5% possèdent une telle ligne dorée. Dans nos archives, nous avons découvert que cette ligne dorée est apparue sur certaines friandises dans les années '50", a déclaré la porte-parole Annick Verdegem à Radio 2 Antwerpen. 

"Probablement pour avertir les travailleurs que le rouleau de papier d’emballage était presque terminé et qu'il fallait le remplacer." 

De nombreux auditeurs de Radio 2 ont fait savoir qu'ils faisaient un vœu lorsqu'ils découvrent une telle ligne dorée. "Cette association avec le bonheur et les vœux est également née dans les années ‘50", ajoute Annick Verdegem. "Les journaux avaient raconté qu’une dame avait gagné au loto juste après avoir découvert une ligne dorée sur un Chokotoff." 

Bien que la production des emballages de Chokotoffs ne soit plus la même aujourd'hui que dans les années ‘50, le groupe Côte d'Or a voulu conserver cette ligne dorée. "Même au bureau, nous continuons à gratter les emballages pour trouver cette ligne", confie Annick Verdegem. 

"Chaque mois, nous recevons encore une ou deux lettres de personnes comme Jurgen et Louis qui ont trouvé une ligne dorée. Chaque fois nous les récompensons avec un certificat et des Chokotoffs supplémentaires". 

Ces friandises ne sont plus fabriquées en Belgique depuis quelques années, leur production a été transférée vers des pays d'Europe de l'Est, mais elles sont toujours populaires chez nous. Selon le groupe Mondelez propriétaire de la marque Côte d’Or, nous consommons en Belgique 1000 tonnes de Chokotoffs, chaque année.
 

Les plus consultés