Vacances de Noël à la Côte : baromètre d’affluence et masque obligatoire sur la digue

L'office du tourisme de la province de Flandre Occidentale Westtoer va réactiver son baromètre d'affluence durant les vacances de Noël à la Côte. L'été dernier, il avait été mis en place dans le cadre des mesures pour endiguer l'épidémie de coronavirus, afin de prévenir une trop importante affluence dans les stations balnéaires. De nombreux touristes sont à nouveau attendus pour les fêtes au littoral. Les bureaux de location notent actuellement une augmentation du nombre de réservations de 10 à 15%. Et puis le port du masque sera obligatoire dès le 19 décembre et jusqu'au 3 janvier sur la digue, a indiqué lundi le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, à l'issue d'une concertation avec les bourgmestres des communes côtières.

Depuis le 26 juin, le site www.lelittoral.be affiche un baromètre qui indique en temps réel le niveau d'activité, à différents endroits du littoral. La fréquentation y est indiquée par un code couleur. Chaque zone est colorée du vert foncé à l'orange, en fonction de l'affluence. Le but est de disperser efficacement le nombre de visiteurs sur tout le littoral. 

Le site mentionne également les activités organisées à la Côte d'ici la fin de l'année. En raison de la pandémie de coronavirus, un nombre important de propriétaires restent davantage dans leur propre maison de vacances. Néanmoins, les bureaux de location en bord de mer ont enregistré une augmentation des réservations de 10 à 15% par rapport à l'année dernière. 

Le secteur s'attend néanmoins toujours à beaucoup d'annulations en raison des mesures plus strictes édictées aux Pays-Bas et en Allemagne. Durant la semaine de Noël, les agences de location enregistrent actuellement un taux d'occupation moyen de 60%. Pour la semaine du Nouvel An, ce chiffre s'élève à 75-85%. 

Par ailleurs, de nombreux hôtels rouvrent leurs portes pendant les vacances. À l'heure actuelle, le taux d'occupation n'est que de 10%, la fermeture des restaurants et des cafés jouant un rôle majeur, indique Westtoer.

Port du masque à nouveau obligatoire sur la digue

Cette mesure de protection, destinée à endiguer la propagation du coronavirus, était déjà en vigueur durant les vacances de Toussaint. Le gouverneur de Flandre occidentale entend ainsi apporter une certaine uniformité dans les règles parmi les différentes communes.

"D'après les prévisions, les logements de vacances seront fort occupés et toute une série de propriétaires de seconde résidence sont également attendus. Afin de garantir la sécurité de tous, il était nécessaire de rendre le port du masque obligatoire", a commenté Carl Decaluwé. Cette obligation vaut dans toute la partie habitée de la digue. Toute personne faisant du sport sur la digue, comme courir ou rouler à vélo, ne doit par contre pas porter de masque.

Les plus consultés