L’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek sera transformé en centre de vaccination

La Défense va apporter son aide pour la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans notre pays. C'est ce qui a été décidé ce vendredi en Conseil des ministres, et l'information a été confirmée à la VRT par le porte-parole de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS).

Plus précisément, l'hôpital militaire de Neder-over-Heembeek sera transformé en centre de vaccination. "Pendant sept mois, nous y vaccinerons sept jours sur sept, de 8 heures à 20 heures", explique le porte-parole. "Nous pensons être en mesure de mettre en place 1 000 vaccins par jour. Comme les gens ont besoin de deux vaccins, nous pourrons vacciner environ 100 000 personnes en sept mois".

On ne sait pas encore exactement quand cette vaccination pourra commencer. L'hôpital militaire ne sera inclus que dans la deuxième phase de la campagne de vaccination. Au cours de la première phase - peut-être jusqu'en février ou mars - le personnel et les résidents des maisons de repos ainsi que les prestataires de soins seront vaccinés. Cela se fera dans les centres de soins résidentiels et les hôpitaux eux-mêmes. Alors seulement, ce sera le tour des personnes âgées, des personnes atteintes d'un trouble sous-jacent et des professions essentielles. Ils devront se rendre dans certaines zones de vaccination.

Il est clair à présent que l'un de ces endroits sera l'hôpital militaire, mais d'autres lieux tels que des écoles, des salles de sport et des centres de tests sont également envisagés. "A cette fin, l'armée fournira également dix équipes mobiles de vaccination".

"La Défense poursuit son soutien à la nation durant cette crise sanitaire sans précédent"

"L'extrême flexibilité et adaptabilité du personnel de la Défense a déjà largement fait ses preuves ces derniers mois dans le contexte de la crise sanitaire. Nos planificateurs travaillent depuis des mois pour participer à la coordination de la réponse à la crise et continueront de le faire", a affirmé Mme Dedonder, citée dans le communiqué.

"Le personnel médical et paramédical a prouvé ses qualités ces derniers mois et peut également jouer un rôle important dans la campagne de vaccination. De plus, la Défense est experte en grandes opérations logistiques et elle offre également ses connaissances et cette capacité pour aider le pays pendant cette phase de crise", a-t-elle ajouté.
 

Les plus consultés