Hal installe des agneaux vivants dans sa crèche de Noël et suscite l’indignation

La crèche de Noël installée par la ville de Hal (Brabant flamand) suscite depuis quelques jours l’indignation sur les réseaux sociaux. Aux côtés du petit Jésus, l’étable abrite en effet de vrais moutons, ce qui, aux yeux de certains internautes, constitue un cas de maltraitance animale. Le propriétaire des bêtes assure toutefois que les jeunes moutons sont bien soignés. 

"Quelle tristesse cette crèche avec trois moutons enfermés dans un super petit enclos", peut-on lire dans l’une de ces réactions. "C’est pathétique, quelle maltraitance animale", s’insurge un autre internaute.

Sur une page Facebook qui leur est consacrée, de nombreux habitants de Hal ont ainsi exprimé leur indignation concernant la présence de moutons vivants dans la crèche de Noël. Cette tradition existe pourtant depuis déjà 20 ans.

Le propriétaire des bêtes, Luc Pieters, est loin de s’inquiéter pour ses bêtes. "Je suis convaincu qu’ils sont bien là. Ils reçoivent tous les jours à manger et à boire, et de la paille fraîche", commente-t-il au micro de Radio 2 (VRT). "Il s’agit de trois agneaux nés en mars dernier, ils ne sont donc pas encore adultes. Ils disposent de 5m², et cet espace est suffisant pour eux", défend-il encore.

"Je comprends les défenseurs du bien-être animal, mais dans ce cas-ci, cette réaction n’est vraiment pas nécessaire", précise le propriétaire.

L’administration communale de Hal a donné raison à Luc Pieters. Malgré les critiques, les petits moutons resteront donc aux côtés de Jésus, Marie et Joseph durant les fêtes. 

Les plus consultés