AFP or licensors

Covid-19 : La tendance à la hausse semble s’apaiser avec une légère baisse du nombre des décès

"La tendance à la hausse, qui nous a fait un peu frémir, semble s'apaiser", a fait savoir mercredi Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, lors d'un point presse du Centre de crise. "On a aussi une certaine stabilité au niveau des hospitalisations et des décès."

Il s'agit d'une "relativement bonne performance quand on la compare à celle de nos voisins européens mais les chiffres restent encore trop élevés pour les différents paramètres", note Yves Van Laethem. 

Le nombre moyen d'infections quotidiennes au Sars-Cov-2 poursuit sa hausse, avec 2.523 nouveaux cas quotidiens sur la période du 13 au 19 décembre (+7% par rapport à la période de calcul précédente). "Il y a une semaine encore cette augmentation était deux fois plus importante", relève le porte-parole.

Une hausse est constatée dans toutes les régions. "La Région où l'augmentation est la plus importante est celle de Bruxelles-Capitale, avec un rebond de 20%, alors qu'en Flandre il a été de 8% et en Wallonie de 2%", explique-t-il.
Au niveau provincial, des hausses de 15% sont constatées à Anvers et Namur. A l'inverse, un recul est enregistré dans le Hainaut (-5%), le Brabant flamand (-4%) et la province de Luxembourg (-3%). 

Les données démontrent bien "que l'on est dans une sorte de période d'hésitation des différents chiffres. Ça monte. Ça descend. Un peu, pas beaucoup. Et on est depuis plusieurs jours dans cet espèce de plateau avec des petits hauts et des petits bas", analyse Yves Van Laethem.

Toutes les catégories d'âge sont concernées par une augmentation, sauf les plus de 80 ans. Le plus grand nombre des contaminations concerne cependant les personnes âgées de 30 à 40 ans. 

Du 16 au 22 décembre, 182 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées en moyenne par jour, soit autant que la semaine précédente. D'importantes variations sont constatées selon les provinces. Les chiffres ont ainsi par exemple augmenté de manière significative (+29%) pour Liège. 

Globalement, il y a toujours 2.560 personnes séjournant en établissement hospitalier en Belgique, dont 539 en soins intensifs.

Du 13 au 19 décembre, une moyenne de 91 personnes (-2,9%) sont mortes des suites du coronavirus, pour un total de 18.821 depuis le mois de mars.

Le nombre de tests toujours bien inférieur à l'objectif de 100.000 par jour

En ce qui concerne le nombre de tests, il est toujours bien inférieur à l'objectif de 100.000 par jour. "La capacité humaine pour faire les prélèvements est là. La capacité technique pour réaliser les analyses est là aussi", a rappelé Yves Van Laethem. Cependant, "on n'emploie pas assez le testing (...). Trop de personnes ne rapportent pas des symptômes mineurs (...) car elles ont des hésitations liées soit à la crainte de la gêne occasionnée par le prélèvement, soit à la crainte de l'isolement que cela va signifier si elles sont positives et de l'impact que cela va avoir au point du vue des relations sociales ou au point de vue financier. Ce sont malheureusement à chaque fois des occasions perdues pour la santé de tous de rompre ainsi des chaînes de transmission", poursuit le porte-parole. 

Certaines provinces testent moins que d'autres. "Globalement les provinces francophones testent moins par 1.000 habitants que les provinces néerlandophones. Ceci n'est pas un point favorable pour l'évolution de la pathologie dans les zones en question", regrette Yves Van Laetem.4

Actuellement, quelque 38.500 tests sont pratiqués chaque jour en moyenne.

Les plus consultés