Chargement lecteur vidéo ...

Un discours de Noël sous le signe de la solidarité et de l'espoir d'un avenir meilleur

Dans son traditionnel message prononcé à l’occasion de la Noël et des fêtes de fin d’année, le roi Philippe a voulu remonter le moral des Belges en cette année particulière marquée par la pandémie. "Cette année-ci, tout est différent. Ce soir, nous célébrons Noël dans notre bulle". Mais en même temps le souverain se veut plein d’espoir pour le futur. "Les mois qui viennent nous donnent une réelle perspective de sortie de la crise" a déclaré le souverain.

Comme lors de son discours prononcé à l'occasion de la Fête nationale, le thème du message de Noël du roi était le coronavirus et tous les changements que cette pandémie aura provoqués dans nos vies personnelles et dans la société.

Ce soir, nous célébrons Noël dans notre bulle, ou seuls. Heureusement nous savons que l’amour et l’amitié sont plus forts que la séparation.

"Traditionnellement, nous fêtons Noël et la fin de l’année en famille et avec nos amis, or cette année, il nous faut nous voir le moins possible pour nous protéger. Cette année-ci, tout est différent. Ce soir, nous célébrons Noël dans notre bulle, ou seuls. (…) Heureusement nous savons que l’amour et l’amitié sont plus forts que la séparation" a commencé le roi.

En arrière-plan, durant le message de Noël du roi, on pouvait voir de nombreuses bougies allumées disposées autour de la cheminée. Exceptionnellement, ce message était diffusé cette année juste après l'émission télévisée spéciale "Noël à 11 millions : une chaîne de lumière", un programme retransmis par quatre chaînes de télévision, francophones et néerlandophones, publiques et privées, qui devait apporter un message chaleureux de solidarité, de lumière et d'espoir à tous les Belges en cette année de coronavirus.  

Et ce message d'espoir pour l'avenir a également été transmis avec insistance par le roi. Selon lui, "les défis restent immenses mais les mois qui viennent nous donnent une réelle perspective de sortie de la crise, nous permettent de faire des projets, de croire à nouveau en l’avenir". 

Les défis restent immenses mais les mois qui viennent nous donnent une réelle perspective de sortie de la crise.

"Le jour viendra où nous pourrons de nouveau nous voir et passer du temps ensemble sans contraintes ; où les grands-parents pourront prendre leurs petits-enfants sur les genoux ; où nous pourrons retourner dans nos églises, synagogues, mosquées et temples ; assister à un concert ; faire la fête ... en toute liberté".

D’après le roi Philippe, les Belges ont prouvé qu'ils étaient capables de faire face à cette crise sanitaire. 

"Notre système de soins de santé a tenu bon, grâce à l'engagement et au dévouement extraordinaires de tant de soignants. Et puis il y a tous ceux qui contribuent à maintenir le pays à flot, jour et nuit, en assurant la continuité de leurs activités professionnelles, de leur entreprise ou du service public, ou tout simplement, en offrant de l’aide là où elle est nécessaire. Et dans tout le pays, depuis des mois, nous assistons à un élan de générosité impressionnant. Tant de compatriotes se sont engagés bénévolement".

"Plus que jamais, nous devons veiller à ce que personne ne soit exclu dans notre société", a déclaré le roi Philippe, qui a déclaré que cette crise nous a montré que nous sommes tous dépendants les uns des autres et elle nous a appris à oser l’accepter.  

Bientôt vous pourrez à nouveau déployer vos ailes, réaliser vos rêves, et nous inspirer à construire ensemble un avenir meilleur.

Le roi a conclu son discours par un message adressé aux jeunes, un groupe auquel il s'est adressé directement à plusieurs reprises par le passé " Je sais que les temps sont durs pour vous. Votre jeunesse peut vous sembler en partie sacrifiée. Oui, elle est momentanément mise entre parenthèses. Mais bientôt vous pourrez à nouveau déployer vos ailes, réaliser vos rêves, et nous inspirer à construire ensemble un avenir meilleur. 

Avec vous, la Reine et moi, et toute notre famille, regardons l’année nouvelle avec confiance. Une année où nous pouvons à nouveau aller de l’avant".
 

Les plus consultés