Les syndicats continuent les actions chez De Lijn et demandent une conciliation

Les syndicats ont décidé de poursuivre leurs actions chez De Lijn, la société de transports en commun flamande, a indiqué Jo Van Der Herten du sundicat chrétien flamand ACV après une consultation avec les autres organisations syndicales. Ils demanderont au président de la commission paritaire de faire une tentative de conciliation.

Malgré le mouvement de grève à la société de transports en commun flamande De Lijn, l'offre de bus et de trams est considérable jeudi matin. Les syndicats doivent décider sous peu s'ils poursuivent leurs actions.

Vers 6h30 jeudi matin, trois trams sur quatre roulent à Anvers et encore davantage de bus, selon la porte-parole de De Lijn. En Flandre orientale, 60% des bus circulent tandis qu'en Flandre occidentale, 65% des trams de la Côte roulent et 70% des bus. Les chiffres n'étaient pas encore connus pour le Brabant flamand et le Limbourg.

Les informations pourront encore évoluer au cours de la journée. La porte-parole de la société souligne en outre que l'horaire, en ce jeudi de réveillon de Noël, est de toute façon adapté.

Des actions syndicales ont lieu depuis lundi afin de dénoncer des problèmes au sein du service technique et réclamer un salaire plus élevé. La concertation avec la direction a jusqu'à présent échoué.
 

Les plus consultés