Photographié sans masque, le bourgmestre de Gooik utilise Photoshop pour tenter de rectifier le tir

Lors d’une fête célébrant des noces d’or en septembre dernier, le bourgmestre de Gooik, Michel Doomst (CD&V) a posé sans masque à côté du couple jubilaire. Mais en pleine période de crise sanitaire cette image n’était pas très appropriée. Pour tenter de résoudre le problème, un photographe a ensuite ajouté un masque en utilisant Photoshop. Mais cette tentative n'a pas été couronnée de succès.

La photo en question a été publiée dans le bulletin d'information de la commune de Gooik, dans le Brabant flamand. Elle a été prise en septembre dernier à l'occasion des noces d'or de deux habitants de la commune. Comme d'habitude, des membres du conseil communal sont également venus féliciter le couple pour ses 50 ans de mariage.

Après les discours à l'intérieur, les invités sont sortis pour une photo de groupe. Sur cette photo, plusieurs personnes portent un masque, sauf... le bourgmestre Michel Doomst. Son masque pend sous son menton.

Tentative de rectifier le tir

En regardant la photo, des fonctionnaires communaux se sont rendus compte que celle-ci ne pouvait pas être publiée sans que le bourgmestre ne porte un masque. C'est pourquoi ils ont décidé de faire appel à un photographe. Malheureusement, ses compétences en matière de Photoshop se sont révélées limitées : une barre foncée semi-transparente peu convaincante a été collée sur la bouche et le nez du bourgmestre. Or, sous son menton, on aperçoit encore son vrai masque. Les réactions négatives n'ont pas tardé.

J’ai suivi les mesures sanitaires à la lettre à une exception près

Le bourgmestre Michel Doomst reconnaît son erreur: "Nous avons suivi les mesures sanitaires à la lettre pendant toute la cérémonie. Ce n'est que pendant mon discours - en plein air - que je n'ai pas porté mon masque. Dans l'agitation qui a suivi, j'ai oublié de le remettre". Or en tant que bourgmestre, je dois montrer l’exemple, la situation devait donc être rectifiée : "Ce n'est pas ce qu’il fallait faire et cela ne se reproduira plus à l'avenir".

Si le bourgmestre avait vu la photo corrigée, celle-ci n'aurait sans doute pas été publiée. Toutefois il ne sera pas sanctionné pour cette erreur. La police doit être présente sur place ou disposer de preuves sérieuses pour établir la violation des mesures sanitaires.

Les plus consultés