Robin Schouten

Le dessinateur louvaniste de BD Arthur Berckmans est décédé

Celui qui était né en mai 1929 à Louvain et était connu comme scénariste et dessinateur de bande dessinée sous le pseudonyme de Berck ou Berk (photo) s’est éteint ce 27 décembre, à l’âge de 91 ans. Il avait publié d’abord dans les journaux Tintin et Spirou, mais aussi Zonnekind et Zonneland. On lui devait notamment les séries "Strapontin", "Rataplan", "Ken Krom" et "Sammy".

Arthur Berckmans avait débuté sa carrière chez les jésuites à Louvain, en illustrant la publication religieuse Pro Apostolis, dans laquelle il relatait la vie des saints en bande dessinée. Il passait 8 ans plus tard aux éditions du Lombard, où il illustrait un journal, tout en faisant aussi des dessins publicitaires pour les chocolats Victoria. 

Il débutait ensuite dans Le Journal de Tintin avec "Strapontin", l’histoire d’un chauffeur de taxi parisien d’après un scénario de Goscinny. L’humour de Berck est souvent un peu grinçant, surtout dans les aventures qu’il imagine lui-même. C’est ainsi qu’il créa, en 1961, "Ken Krom", pastiche de James Bond, lequel était alors très à la mode. Il devait néanmoins abandonner cette veine, son éditeur craignant des protestations. 

Avec Yves Duval comme scénariste, Berck dessinait "Rataplan", jeune tambour napoléonien accompagné d’un grognard. En 1967, Arthur Berckmans quittait Tintin pour le journal de Spirou où il dessinait les aventures du capitaine "Mulligan", sur des scénarios de Raymond Macherot et d'Yvan Delporte.

En 1969, Raoul Cauvin proposait à Berck d’animer une série qui aurait pour héros des gorilles. "Sammy" et son patron Jack Attaway apparaissent dans Le journal de Spirou en mars 1970. Ce célèbre duo tient à Chicago une agence de "Gorilles en tout genre" à l’époque de la prohibition. Au cours de leurs aventures, Sammy et Jack sortent de Chicago et voyagent partout dans le monde. 

Outre sa production abondante chez l’éditeur Dupuis, Berck dessinait aussi pour les Pays-Bas: "De Donderpadjes", une histoire de scouts, et "Lowietje", les aventures d’un petit garçon orphelin et riche héritier, série que Dupuis a reprise pour l’édition française de Spirou ("Lou").

Berckmans prit sa retraite en 2005 en Belgique, mais son œuvre continuait à être diffusée. Il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, dans la maison de repos où il vivait depuis quelques temps déjà. Berck est lauréat de deux Prix Saint-Michel : celui du meilleur dessinateur humoristique en 1973 pour "Rhum row" et, avec Raoul Cauvin, celui de la meilleure histoire humoristique en 1975 pour "Les gorilles font les fous".

Les plus consultés