Rendez-vous à la Saint-Sylvestre à 20h20 précises pour prendre congé de 2020

L’association flamande Verb(l)ind, qui œuvre en faveur d’une société chaleureuse et d’une cohésion accrue entre les citoyens, propose à ceux qui le souhaitent de prendre congé ensemble de l’année 2020, le 31 décembre à 20h20 précises. Baptisée "KLOKSLAG 20.20", cette initiative veut donner confiance en une année 2021 chargée d’espoir. A l’heure dite, ceux qui voudront y prendre part pourront sortir sur le pas de leur porte pour trinquer (avec leurs proches) ou applaudir le personnel soignant tellement éprouvé cette année de crise sanitaire. Les cloches sonneront dans nombre de villes et communes.

Pendant le premier confinement, au printemps, il régnait une grande solidarité entre les citoyens du pays. Tous les soirs à 20h, les habitants de très nombreuses rues ont applaudi pour le personnel soignant et toutes les professions qui ont permis à la société de continuer à fonctionner. Six mois plus tard, au cœur de l’hiver, le fait de ne pas pouvoir passer les jours de fête en famille ou entre amis comme d’habitude pèse lourd pour beaucoup de gens. 

"Cette année, beaucoup de citoyens seront seuls en cette fin de décembre", explique Hein Huyghe (photo), à l’origine de l’initiative Klokslag 20.20. "Mais nous voulons quand même en tirer le meilleur parti. Au réveillon de la Saint-Sylvestre, nous invitons les gens à sortir à 20h20 précises, sur le pas de leur porte ou à leur fenêtre". 

"Nous pourrons lever notre verre à notre santé à tous et pour notre avenir. Afin de partager tout de même un moment ensemble".

Concert de carillon à Louvain

Le 31 décembre à 20h20, les cloches des églises et beffrois sonneront dans beaucoup de villes et communes de Flandre. En l’honneur de tous ceux qui ont tenu bon ces derniers mois et pour tous ceux qui ont besoin d’encouragement. Le carillonneur Luc Rombouts y ajoutera dans la ville brabançonne de Louvain un concert donné depuis le carillon de la bibliothèque universitaire. Avec des valses viennoises au programme. 

"A Vienne, ils joueront comme d’habitude le même programme le jour de l’An neuf. Les gens attendent avec une telle impatience l’année nouvelle qu’il est bien de leur jouer ce type de musique joyeuse aussi le soir du réveillon. Les gens pourront danser au sein de leur bulle, ou battre le rythme de la Marche de Radetzky de Johann Strauss". 

Hein Huyghe espère que 2021 sera une année d’espoir, pendant laquelle la vie pourra redevenir progressivement "vivre ensemble". "Clôturons ensemble 2020, alors que les premiers vaccins ont été administrés. L’année nouvelle nous permettra progressivement de nous rapprocher les uns des autres. Une année où notre sourire pourra à nouveau parler. Cela nous fera du bien".

Le carillon de Malines

Les plus consultés