Fin de la grève chez De Lijn, mais pas encore d’accord social

Un accord a été trouvé avec les syndicats pour mettre fin aux actions de protestation menées depuis la semaine dernière à la société de transports en commun flamande. C’est ce qu’annonçait la direction mardi soir. Les bus et les trams circulent à nouveau normalement ce mercredi. Les négociations se poursuivent pour parvenir à un accord social.

Les trois syndicats de De Lijn menaient des actions depuis lundi 21 décembre pour dénoncer des problèmes au sein du service technique et exiger de meilleurs salaires pour les travailleurs de ce département. Depuis lors, une partie du trafic des bus et des trams avait également été mise à l'arrêt. 

Les syndicats menaçaient de poursuivre leur action jusqu’au 3 janvier, ce que la direction estimait exagéré, le conflit ne portant en définitive plus que sur divers cas individuels. Une affirmation démentie par les syndicats. Une réunion de conciliation s'est finalement déroulée mardi avec un médiateur social et a permis de dégager un accord. 

La direction ajoute qu'elle prendra différentes mesures et qu'elle les proposera aux organisations syndicales le 21 janvier, à l'occasion d'une prochaine réunion. Il ne devrait plus y avoir d’action syndicale d’ici-là.

"Je suis modérément optimiste", a réagi Jo Van der Herten du syndicat chrétien ACV. Outre un salaire majoré pour une partie des travailleurs du service technique, les syndicats réclament une meilleure rémunération pour le personnel qui doit prendre son service tard le soir ou pendant la nuit. Des perturbations ont encore touché les services de De Lijn mardi, mais elles étaient limitées, d’après la société de transport en commun flamande.

Les plus consultés