Belga

Fin d’une "prise d'otages" à la prison de Merksplas

Un détenu qui s'était barricadé ce jeudi pendant des heures dans sa cellule de la prison de Merksplas (photo) a été maitrisé par la police, confirme le parquet d'Anvers. Le forcené a été légèrement blessé, mais les trois compagnons de cellule qu’il retenait contre leur gré sont sains et saufs. La direction de la prison anversoise ne veut pas donner de détails sur les revendications du preneur d’otages.

Peu après 9h ce jeudi matin, un détenu de 49 ans se barricadait à Merksplas, empêchant les trois codétenus qui partagent sa cellule d’en sortir. L’homme réclamait certaines choses que la direction ne voulait pas accorder.

Les négociations menées avec le forcené pendant toute la matinée n’ayant conduit à rien, la police intervenait vers l’heure de midi. Le détenu a été légèrement blessé, mais pas ses trois otages. Il a été emmené à l’hôpital pour un contrôle. 

Le parquet ne souhaite pas s'exprimer sur le mobile du détenu, qui n’a à aucun moment menacé physiquement ses otages. Il n'y aurait toutefois pas de lien direct avec le confinement en vigueur dans une partie de la prison parce qu'une épidémie de coronavirus y a été identifiée.

Plus de quarante détenus contaminés

Quarante-quatre détenus ont en effet été testés positifs au Covid-19 à Merksplas, a indiqué l'Administration pénitentiaire ce jeudi. Les personnes contaminées proviennent de deux unités de la prison, qui ont chacune été placées en quarantaine.

La direction a initialement fermé un département où 34 contaminations avaient été relevées. Jeudi, dix nouvelles infections ont mené à la fermeture d'une autre division.

Les plus consultés