Radio 2

Le port de Zeebrugge s’attend à un début de Brexit serein

L’administration portuaire de Zeebrugge ne s’attend pas à des problèmes majeurs lors de l’entrée en vigueur du Brexit, ce jeudi à minuit. Le Royaume-Uni quittera alors définitivement l’Union européenne, avec laquelle il a pu conclure in extremis un accord commercial pour encadrer la rupture historique. "Ces derniers jours, il y a eu énormément de trafic à Zeebrugge, mais ces prochains jours la situation devrait être gérable", indiquait à VRT NWS le patron du port, Tom Hautekiet.

Ces dernières semaines, nombre de transporteurs ont encore acheminé des marchandises vers le Royaume-Uni à l’aube du Brexit. La situation s’est encore compliquée lorsque la France a fermé sa frontière avec la Grande-Bretagne en raison de l’apparition Outre-Manche d’une variante très contagieuse du coronavirus. 

"Nous avons bien traversé ce pic de fréquentation", indique Tom Hautekiet, CEO du Port de Zeebrugge. "Le début d’année est de toute façon une période plus calme. C’est un moment idéal pour le lancement du Brexit. Nous sommes bien préparés et nous avons tout communiqué clairement à nos partenaires". 

La sortie du Royaume-Uni de l’UE engendrera davantage de formalités de douane, notamment, pour le trafic de marchandises en direction et en provenance du Royaume-Uni. "Si les transporteurs s’y sont bien préparés, tout devrait bien se passer", estime Tom Hautekiet.

Une voie Brexit pour éviter les bouchons

Le collège des bourgmestres de Bruges (Flandre occidentale) annonçait il y a deux semaines la mise en place d’une voie spéciale Brexit pour éviter les embouteillages dans le port. Cette voie spéciale permettra aux camions de quitter le terminal en douceur avec les documents douaniers nécessaires.

Un permis a été accordé le 18 décembre pour construire une voie de passage au terminal CRO. Cette bande doit détourner le trafic sans documents douaniers appropriés afin que le trafic entrant sur le site puisse continuer et que l'Isabellalaan soit dégagée. La circulation peut ensuite être dirigée vers le rond-point de la Minervaplein et aller par l'A11 en direction des parkings de triage. Le trafic destiné à l'inspection douanière peut ensuite être dirigé via Isabellalaan.

Les plus consultés