Belga

Plus de 37.500 voyageurs enregistrés rentrent ce week-end en Belgique d’une zone rouge

Les chiffres du ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, indiquent que plus de 40.000 personnes rentrent ce week-end d’un séjour de plus de 48 heures à l’étranger, après s’être enregistrées via le Passenger Locator Form (PLF). La toute grande majorité d’entre elles, soit 37.638 voyageurs, proviennent d’une zone considérée comme rouge. Ces personnes doivent donc se faire tester au 1er et au 7e jour et observer une quarantaine, même si le premier test est négatif.

Pour ce samedi, quelque 20.389 formulaires obligatoires pour les de passagers rentrant au pays (PLF) ont été remplis. Parmi ces voyageurs, 17.701 revenaient d’une zone rouge. Pour ce dimanche, ce sont 22.315 formulaires de localisation du passager qui ont été remplis, dont 19.937 par des personnes rentrant d’une zone considérée comme rouge. 

Il n’est pas clair combien de voyageurs qui ont séjourné plus de 48 heures dans une zone rouge sont rentrés au pays sans remplir le formulaire obligatoire. Les contrôles effectués ce samedi à la gare de Bruxelles-Midi ont révélé qu’il y a effectivement des passagers qui reviennent sans avoir rempli de formulaire. Ils doivent alors remplir les papiers et reçoivent une amende. 

"Pour parvenir à maîtriser l’épidémie, il est essentiel que les voyageurs se fassent tester et observent une quarantaine, même les enfants", précisait France Dammel, porte-parole du ministre de la Santé.

Près de 35.000 personnes contrôlées aux frontières

Pas loin de 35.000 personnes ont été contrôlées aux frontières belges entre le 26 décembre et le 2 janvier, indique ce dimanche la police fédérale. Parmi elles, environ 4.500 ont été contrôlées ce samedi. 

Les contrôles visaient à vérifier si les résidents avaient bien rempli le Formulaire de localisation du passager (PLF) et si les non-résidents disposaient bien d'un résultat de test négatif afin de pouvoir pénétrer sur le territoire belge. Au total, 98 procès-verbaux ont été dressés pour non-respect des règles.

Nicolas Maeterlinck

Les plus consultés