Peter Malaise

Un garçon de 4 ans sauve un hibou affaibli et sous-alimenté à Renaix

Jeudi dernier, une famille originaire de Renaix (Flandre orientale) a sauvé un hibou grand-duc européen très affaibli, qui était sous-alimenté. C’est Mathis (4 ans) qui a remarqué le rapace. Le père du garçon Bart Laurier a appelé le service de protection des animaux et, avec l'aide d'un ami, ils ont amené le hibou grand-duc dans un refuge à Grammont. "Ils s'occupent bien de lui là-bas et tout va bien se passer", a confié le papa à Radio 2 (VRT).

"Le dernier jour de l'année, nous sommes allés nous promener en famille à Kluisbergen", raconte Bart Laurier. Lorsque sa femme Eline et ses enfants Nora et Mathis ont emprunté un sentier sur le Scherpenberg près du Hotondbos à Renaix, son fils Mathis a remarqué un hibou.

Difficile à attraper

"Tout à coup mon fils a crié qu'il avait vu un hibou dans l'herbe. Au début je n’ai pas pu le croire. Mais c'était vrai. Le hibou ne semblait pas blessé. Je pensais qu'il était en train de manger quelque chose. Quand nous avons voulu nous rapprocher, le rapace s'est éloigné en sautant. Nous avons trouvé cela étrange et ma femme nous a suggéré de contacter le service de protection des animaux".

Aussi dit, aussitôt fait. Par téléphone, on a expliqué à la famille qu’il fallait mettre le hibou dans une boîte en carton et l'amener dans un refuge pour animaux. "Mais ce n'était pas si facile. Le hibou était très grand, environ 50 centimètres, et nous ne savions pas comment l'attraper", poursuit Laurel.

Un ami à la rescousse

La famille a ensuite appelé leur ami Olivier Detramasure. "qui en sait plus que nous sur les oiseaux", dit Laurel. "Avec l'aide d'Olivier, nous avons pu attraper le hibou. Nous l'avons emmené au refuge de Grammont. Les sauveteurs nous ont dit que ce rapace était très maigre, mais qu'il n'avait rien de cassé. Ils vont le nourrir pour qu’il reprenne des forces pour pouvoir le libérer plus tard sur le site". 

Pour la famille, ce sera un moment important et elle aimerait beaucoup être présente. "Nous espérons être libres ce jour-là, afin de pouvoir dire au revoir à notre hibou grand-duc."

Peter Malaise

Les plus consultés