Avec les mesures gouvernementales, un tiers de faillites en moins en 2020

Seules 7.935 entreprises ont fait faillite en Belgique l’an dernier. C'est 33% de moins que l'année précédente, rapportait le bureau d’information commerciale Graydon lundi. Les mesures de soutien gouvernementales et le moratoire sur les faillites expliquent ce nombre moins élevé.

"Dans des circonstances normales, nous serions ravis de ces chiffres. Nous n'avons jamais rapporté aussi peu de faillites sur les 10 dernières années", commente le directeur Research & Development chez Graydon, Eric Van den Broele. "Malheureusement, ces chiffres optimistes masquent ceux bien moins réjouissants que nous signalent les entrepreneurs. C'est le calme avant la tempête attendue en 2021. Ces données ne disent rien sur la réalité de l'économie." 

Le moratoire sur les faillites doit prendre fin le 31 janvier. L'an dernier, 19.035 emplois (soit 11,4% de moins par rapport à 2019) ont été mis en péril à la suite de la faillite d'une entreprise. 

Parmi les importantes faillites en nombre de jobs menacés, il y a eu Swissport Belgique (photo) en juin (1.022 emplois), Brantano (698) ou encore Mega World (462).

C'est dans la province d'Anvers qu'il y a eu le plus de faillites, soit 1.411, suivie des provinces de Flandre orientale (910) et de Liège (711). La baisse proportionnelle du nombre de faillites a été la plus remarquable en province de Luxembourg (-49,5%) et la moins significative dans le Brabant flamand (-15,9%). 

Les secteurs les plus touchés ont été ceux de la construction et de l'horeca, mais c'est dans la vente au détail que le plus grand nombre d'emplois sont menacés.

Brantano

Les plus consultés