Chargement lecteur vidéo ...

Le footballeur Tuur Dierckx passe une journée au service Covid de l'hôpital de Geel

Le joueur de l’équipe de football de Westerlo, pris en flagrant délit lors d'une fête illégale de confinement à son domicile il y a deux semaines, a passé la journée au service pour patients Covid de l'hôpital de Geel, dans le Limbourg. Westerlo et l'hôpital de Geel entendaient faire prendre conscience des risques et de l'impact du Covid-19 sur les patients et le personnel soignant.

Plusieurs joueurs de l’équipe de Westerlo avaient été surpris lors d'une lockdown party dans l'appartement de Tuur Dierckx il y a deux semaines à Anvers. Les agents de police auraient trouvé quatorze personnes présentes : neuf hommes, dont au moins deux joueurs de Westerlo, et cinq femmes. Selon les informations des journaux du groupe Mediahuis, les neuf hommes présents étaient principalement des footballeurs professionnels, actifs en division 1B, le deuxième niveau professionnel en Belgique. 

Au cours de cette journée dans la section Covid de l’hôpital limbourgeois, Tuur Dierckx avouait qu’il regrettait d’avoir enfreint les règles de prévention contre la propagation du coronavirus. "Cela ne peut absolument plus se passer. Cela a été une bonne leçon pour moi. Je suis content d’être venu à l’hôpital. C’est une expérience qui m’a marqué. Je vais maintenant essayer de sensibiliser les gens que je connais, ceux qui comme moi ne respectaient pas toutes les règles, pour leur expliquer quelle est réellement la situation" de cette épidémie, précisait le footballeur professionnel.

Les plus consultés