BELGA/LALMAND

En 2020, la Flandre a attiré 50% de touristes en moins - déjà 400 millions d’euros de soutien au secteur

Le tourisme en Région flamande a connu une sérieuse baisse l'année dernière, en raison de l’épidémie de coronavirus et ses nombreuses restrictions sanitaires. C’est ce que révèlent les premiers résultats pour l'année 2020 de l'agence flamande pour le tourisme, Toerisme Vlaanderen. Il y a eu 53% d'arrivées touristiques en moins et 50% de nuitées en moins, d'après l'organisation. La baisse la plus notable est enregistrée du côté des touristes étrangers.

En raison des mesures sanitaires, de nombreuses personnes ont été contraintes de passer leurs vacances dans leur propre pays. Malgré cela, les chiffres du tourisme en Flandre sont dans le rouge. Selon les prévisions, basées sur les chiffres du service public fédéral Economie pour les neuf premiers mois de 2020 et sur les chiffres des réservations pour les trois derniers mois, Toerisme Vlaanderen s'attend à un total de 53% d'arrivées touristiques en moins par rapport à 2019. 

Au total, cela signifie que 4,9 millions de touristes belges et étrangers sont venus en Flandre l'année dernière. La diminution est la plus frappante pour le nombre de séjours d'étrangers (1,4 million ou une diminution de 70 %), alors que 3,5 millions de Belges (-38 %) se sont rendus en Flandre l'année dernière. Il y aurait également une baisse de 50% au niveau des nuitées. 

"Le nombre de nuitées est légèrement inférieur au nombre de venues. Cela peut s'expliquer par le fait que la durée de séjour en 2020 était en moyenne légèrement plus longue qu'en 2019", explique le porte-parole de Toerisme Vlaanderen, Stef Gits. Au total, il y a eu 13,2 millions de nuitées en Région flamande, dont 3,7 millions de touristes étrangers (-68%) et 9,5 millions de Belges (-36%). Les chiffres définitifs sont attendus dans le courant de l'année.

Déjà 400 millions d'euros pour soutenir le secteur touristique

Le gouvernement flamand a déboursé, jusqu'à présent, quelque 396 millions d'euros pour soutenir le secteur touristique, durement frappé par la crise du coronavirus. Ce sont les chiffres dévoilés ce jeudi par les ministres flamandes du Tourisme et de l'Economie, Zuhal Demir et Hilde Crevits, à la demande de la parlementaire N-VA Cathy Coudyser.

Au total, 27.508 entreprises touristiques qui ont dû fermer ont fait appel aux aides mises en place par l'exécutif régional pour un montant de 360 millions d’euros. Un peu plus de 1.400 autres ont bénéficié de 4,2 millions d'euros de primes destinées à compenser la perte d'une partie de leur chiffre d'affaires et 2.381 sociétés ont fait appel au mécanisme de protection régional, pour un montant de près de 13 millions d'euros. 

Quelque 28 millions du fonds d'urgence flamand ont également été réservés aux acteurs du tourisme social et du tourisme pour la jeunesse. Dans ce cadre, 19 millions ont déjà été attribués. Enfin, le gouvernement flamand a prévu, dans son plan de relance, 150 millions d'euros pour le secteur touristique.

Les plus consultés