Accélération : 70% de la population belge devrait être vaccinée d'ici septembre

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, et les experts de la taskforce vaccination ont explicité, ce vendredi matin en commission Santé de la Chambre, la stratégie pour une accélération de la vaccination qu’ils proposent. L'objectif est que 70% des citoyens belges soient vaccinés contre le Covid-19 d’ici le courant du mois de septembre, pour permettre d'obtenir l'immunité collective. Ce vendredi après-midi, le comité de concertation se réunit pour analyser la situation sanitaire dans le pays sur base des avis des experts et discuter de la campagne de vaccination, du dépistage et du suivi des mesures de quarantaine. Peu de changements sont attendus dans les mesures de prévention - ni renforcement, ni assouplissement.

Mercredi, l'Agence européenne des médicaments a donné son feu vert au vaccin conçu par la société Moderna. La Belgique a commandé deux millions de doses, mais celles-ci n'arriveront pas aussi vite que celles de Pfizer, a déjà prévenu le mlinistre Vandenbroucke. D'ici la fin du mois, les résidents des maisons de repos et une partie de leur personnel aura été vacciné, ont indiqué mercredi les différents ministres de la Santé. La hiérarchisation des groupes-cibles reste en revanche la même. Dans le monde médical, des voix se sont pourtant élevées pour réclamer de commencer par les soignants de première ligne (notamment les infirmiers des soins intensifs). L'ajustement de la stratégie est présenté à 11h30 en commission de la Santé de la Chambre

Ce vendredi matin, la taskforce vaccination a présenté en commission Santé de la Chambre sa stratégie pour les mois à venir. Il s'agit encore à ce stade d'une proposition qui doit être soumise à la Conférence Interministérielle (CIM) Santé publique et au prochain Comité de concertation du 22 janvier. En introduction, le ministre de la santé publique Frank Vandenbroucke (photo) a souligné que cette stratégie était appelée à évoluer en fonction de la disponibilité des stocks, de l'avancement de la recherche ou encore des autorisations de mise sur le marché. Le schéma présenté ce vendredi sera dès lors modifié en conséquence.

La taskforce a ainsi indiqué que la possible 6e dose administrable via un flacon Pfizer (au lieu de 5 doses) serait pris en compte, tout comme l'autorisation déjà accordée par l'Agence européenne des médicaments au vaccin Moderna. Selon le ministre, on pourrait dès lors retrouver une vie totalement normale à cette échéance. "C'est une excellente nouvelle dans la voie vers le retour à la liberté", s’est exclamé Vandenbroucke. 

La vaccination des personnes plus jeunes devrait en outre débuter avant l'été. Le calendrier présenté vendredi a été élaboré dans l'hypothèse d'une mise en place par les entités fédérées et les autorités locales de 200 centres de vaccination à travers le pays, ouverts 7 jours sur 7. 

La vaccination des résidents des maisons de repos et soins et du personnel devrait ainsi être terminée au plus tard à la mi-février. La campagne de vaccination pour le personnel des hôpitaux et le personnel en soins de santé de première ligne pourra, elle, débuter dès la fin du mois de janvier. Ce calendrier pourrait encore être accéléré en cas d'approbation du vaccin AstraZeneca, attendu pour le mois de février.

La vaccination des personnes de plus de 65 ans et des patients présentant des comorbidités (phase 2) devrait, elle, débuter en mars avant la vaccination des personnes travaillant les fonctions sociales et économiques essentielles - encore à définir - en avril. La population générale de plus de 18 ans devrait, elle, commencer à recevoir son vaccin dès le mois de juin. 

Chaque personne vaccinée recevra un certificat officiel via la plateforme masante.belgique.be. La Belgique a commandé 5 millions de vaccins Pfizer/BioNTech, 2 millions de doses Moderna, 7,5 millions d'AstraZeneca, 5 millions de Janssen (Johnson & Johnson) et 2,9 millions de vaccins Curevac.

AFP or licensors

Les plus consultés