Foto: Belga

A Lille, la police met fin à une fête de famille rassemblant plus de 40 adultes

La police de la région de Turnhout (province d'Anvers) a mis fin dimanche midi à une fête de famille qui rassemblait plus de quarante personnes en violation des règles sanitaires à Lille, en Campine anversoise. Personne n’y portait de masque. L’information a été donnée par la police sur sa page Facebook.

Un passant, qui avait remarqué l’arrivée de nombreuses voitures et personnes dans une maison de la Wechselbaan, à Lille en province anversoise, a prévenu la police dimanche midi. Les forces de l’ordre ont envoyé trois patrouilles sur place. Les agents ont, en insistant, eu accès à la maison pour y découvrir plus de quarante personnes, dont aucune ne portait un masque buccal.

"Nos collègues y ont trouvé 42 adultes et un certain nombre d'enfants, répartis dans pratiquement toutes les pièces de la maison. Certains se trouvaient aussi dans le jardin lorsque la police est arrivée sur place pour faire les constatations d'usage. Aucune des personnes présentes ne portait de masque buccal", a précisé la police.

Les policiers ont renvoyé les participants à cette fête chez eux et ont dressé un procès-verbal qui sera transmis au parquet.

La bourgmestre de Lille, Marleen Peeters, s’est dite choquée par cette violation des règles contre la propagation du coronavirus. "Nous avons eu quelques fêtes illégales à Turnhout, mais on s’attend à ce genre d’incidents plutôt dans une ville que dans une commune rurale, comme Lille. Ce qui me choque le plus, c’est la taille du groupe de personnes présentes. Quarante adultes, ce n’est pas rien".

Ces derniers doivent s’attendre à une amende salée.

Les plus consultés