Foto: Belga

Plus de 17% d’offres d’emplois en moins en Flandre l’an dernier

Le service régional flamand de l'emploi VDAB a reçu directement l'an dernier 240.811 offres d'emploi, soit 17,6% de moins qu'en 2019. L’information a été donnée ce lundi par la ministre flamande de l'Emploi, Hilde Crevits. Elle précise que le secteur des soins de santé a vu par contre un nombre croissant d’offres d’emplois en 2020.

Cette chute de postes vacants et nouveaux emplois est essentiellement due à la crise du coronavirus. Pendant le premier confinement, au printemps, le nombre de postes vacants a subitement chuté, pour parvenir en avril à une offre réduite de près d’une moitié par rapport à avril 2019. La situation s’est stabilisée pendant l’été, pour régresser à nouveau dès le second confinement en novembre. En décembre, quelque 18.227 postes vacants ont été signalés directement au VDAB, soit 4% de moins qu’en décembre 2019. 

Logiquement, les secteurs les plus touchés par les mesures sanitaires sont ceux qui ont enregistré les plus fortes baisses du nombre d'offres d'emploi: l’horeca et le tourisme (baisse de près de 50%), mais aussi les loisirs, la culture et les sports (-30%).

Dans les domaines des services aux entreprises (bureaux conseils, ingénieurs, architectes, nettoyage notamment), le nombre de postes vacants a chuté de 35%, tout comme dans le secteur de la fabrication de machines et d’engins (-30%), ainsi que dans l’industrie du bois et des meubles (-26%). 

Le secteur des soins a connu une tendance inverse avec une hausse des emplois disponibles, tout comme le secteur primaire, celui de l'énergie, de l'eau et du traitement des déchets. Depuis le lancement du site helpindezorg.be le 22 octobre dernier, plus de 6.637 postes vacants pour des métiers qualifiés dans les soins de santé ont été signalés, indiquait la ministre Hilde Crevits. Elle précise que trois quarts des postes ont depuis été attribués.

Les plus consultés