Chargement lecteur vidéo ...

Cartamundi : de la carte à jouer aux masques buccaux de haute qualité

Medimundi, la nouvelle spin-off du fabriquant de cartes à jouer Cartamundi et de l'Université d'Anvers, indiquait ce mardi avoir commencé à produire à Turnhout et à livrer en Belgique des masques buccaux FFP2 de haute qualité. La société souligne qu'elle sera en mesure de couvrir les besoins du personnel médical de première ligne au quotidien dans la lutte contre le coronavirus. Sa production est 100% belge. (Images Belga)

"Ces nouveaux masques de protection respiratoire ont reçu toutes les certifications légales", a par ailleurs confirmé l'entreprise. Cette dernière a également annoncé la fabrication prochaine de masques de type FFP3. 

Le groupe Cartamundi de réputation mondiale, l'Université d'Anvers, la firme Cloostermans - spécialisée dans la fabrication de machines industrielles - et un investisseur privé ont uni leurs forces pour mener à bien ce projet et apporter une réponse belge à la demande urgente de masques de protection respiratoire de haute qualité. Le consortium a déjà réuni 3,5 millions d'euros. 

A la fin de l'année dernière, Medimundi a bénéficié d'un subside de 800.000 euros. Une fois qu'elle aura atteint sa vitesse de croisière, l'unité de production à Turnhout occupera une trentaine de personnes, a précisé Medimundi. La nouvelle spin-off entend même, avec le temps, s'étendre à l'international. 

David Germis, CEO de la spin-off Medimundi, indiquait à VRT NWS que le défi est de taille. "Nous avons dû développer le produit, la machine et la technologie en partant de zéro, puis développer un processus de production pour ce produit de haute qualité. Nous allons produire des millions de masques par an, afin de pouvoir couvrir la majeure partie du marché professionnel belge".

Les plus consultés