Plus de 2.000 infections par jour en moyenne, mais les hospitalisations diminuent encore

Depuis le début de l'épidémie, 20.122 personnes sont décédées en Belgique à cause d'une infection au coronavirus, indique ce mardi l'Institut Sciensano. Le nombre moyen d'infections repasse désormais au-dessus de la barre de 2.000 par jour, avec 2.020 cas recensés en moyenne quotidiennement entre le 2 et le 8 janvier, ce qui représente une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente. Mais le nombre de tests a également sensiblement augmenté. D'autre part, 40% des infections constatées au sein d'un cluster seraient liées au lieu de travail. 

En moyenne, le Covid-19 a fait 53 morts chaque jour au cours de la période du 2 ay 8 janvier, ce qui représente un recul de 21% comparé à la semaine précédente. 

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 127 patients atteints du coronavirus chaque jour entre le 5 et le 11 janvier (-9%). Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au coronavirus s'élève maintenant à 2.020 (+3%), dont 378 (+2%) en soins intensifs et 195 ont besoin d’une assistance respiratoire. 

Le nombre de tests de dépistage a augmenté de façon significative entre le 2 et le 8 janvier, passant ainsi à 40.200 tests en moyenne par jour. Soit près de 60% de plus que la semaine précédente. Le taux de tests qui se sont avérés positifs reste par contre stable, soit 5,5%. 

Le taux de reproduction reste à 0,94, comme lundi. Depuis le début de l'épidémie, le virus a contaminé au moins 665.223 personnes en Belgique.

40% des infections dans un cluster sont liées au lieu de travail

Lors de la dernière semaine de 2020, quelque 40% des infections au sein d'un cluster ont été constatées dans des entreprises, rapportent ce mardi les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

"Les infections individuelles se produisent généralement au sein du milieu familial", souligne le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt/KU Leuven). "Mais la première infection est souvent contractée sur le lieu de travail. C'est pourquoi nous insistons sur le télétravail." 

Des situations problématiques ont davantage cours durant les pauses, précise le virologue de Sciensano Steven Van Gucht. "Manger ensemble à la cantine, prendre un café à la machine automatique... ce qui est difficilement faisable avec le masque."

Copyright © 2020, Cavan Agency, licensed via EyeEm Mobile GmbH

Les plus consultés