© VRT Lies Willaert

Pas encore de date fixée pour le procès contre le producteur Bart De Pauw 

Quatre autres femmes vont également témoigner dans le cadre de l'affaire contre Bart De Pauw. Elles vont témoigner sans se constituer partie civile, contrairement aux neuf femmes qui ont révélé leur identité la semaine dernière. La date du procès contre le producteur de télévision devant le tribunal correctionnel de Malines n'est pas encore fixée. 

Aucune date n'a encore été fixée pour le procès du producteur de télévision Bart De Pauw. La défense demande l'inspection de certains documents scellés par le conseiller en prévention de la VRT.

Il s'agit des déclarations des actrices Maaike Cafmeyer et Liesa Naert, qu'elles ont données au conseiller en prévention de la VRT. "Il est crucial que nous vérifiions ce qu'elles ont dit au départ lorsque l'anonymat absolu était garanti", a déclaré maître Michael Verhaeghe, avocat de Bart De Pauw. 

Selon les parties civiles, il n'est pas nécessaire de statuer à nouveau sur cette question. "Le contenu de ces rapports fait déjà partie du dossier pénal, de sorte que la levée des scellés n'est pas un lien indispensable dans ce processus. Nous ne pensons pas que votre siège devrait revenir sur cette question et s'opposer à la levée des scellés".

Le tribunal se prononcera sur l'ouverture des documents scellés le 11 février. Ce verdict est toujours susceptible de faire l'objet d'un appel.

Non pas 9 mais 13 femmes témoigneront

Ce ne sont pas neuf, mais treize femmes qui vont témoigner dans le procès contre le producteur de télévision Bart De Pauw. Il doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Malines ce jeudi après-midi, car il est notamment soupçonné de harcèlement. L’acteur ultra connu en Flandre aurait notamment envoyé de nombreux SMS inappropriés à différentes femmes. 

La semaine dernière, les actrices Maaike Cafmeyer, Liesa Naert, Lize Feryn et Ella-June Henrard et 5 autres femmes du monde télévisuel s’étaient constitué partie civile. L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes fait de même.

Les quatre autres potentielles victimes vont également témoigner sans se constituer partie civile. Parmi elles, figurent deux stagiaires de Bart De Pauw, et une de ses anciennes associées. Les quatre femmes auraient également été bombardées de SMS, mais ont hésité à prendre part au procès qui a fait l'objet d'une grande attention médiatique.

Aucune victime présumée ne sera présente à l'audience préliminaire de cet après-midi. Une audience éclaire car l’objectif est seulement de fixer un calendrier des conclusions et une date pour les plaidoiries. Bart De Pauw devrait être présent en personne. Il risque deux ans de prison, mais plaide l'acquittement.

Les plus consultés