Il devrait y avoir 94 centres de vaccination en Flandre

Le ministre flamand du Bien-être et de la Santé, Wouter Beke, a annoncé ce vendredi que nonante-quatre lieux ont été proposés en Flandre pour accueillir des centres de vaccination. Certaines communes du Brabant flamand doivent encore se décider sur l’endroit où elles demanderont à leurs habitants de se faire vacciner. Les centres devront être prêts pour mi-février, moment où commenceront les vaccinations collectives pour les personnes de plus de 65 ans et celles de plus de 45 ans qui ont des problèmes de santé sous-jacents.

Le gouvernement flamand avait annoncé qu'un à deux centres de vaccination verraient le jour dans les 60 zones de première ligne. Certaines d'entre elles coopèrent, d'autres s'affilient au centre d'une commune proche. "Les jours passés, une concertation étroite a eu lieu entre tous les partenaires locaux pour déterminer la localisation de ces centres de manière réfléchie. La proximité est importante pour beaucoup de gens, mais l'organisation logistique doit aussi être en mesure de suivre. Je me réjouis de ces propositions. Si l'approvisionnement en vaccins suit, la Flandre sera prête à vacciner", a assuré Wouter Beke ce vendredi. 

L'infrastructure de ces centres doit être en place pour le début de février. A la mi-février, les centres effectueront un test avant d'ouvrir. Ils seront en outre inclus dans la plateforme "Helpdehelpers" qui permet aux citoyens de se porter volontaires pour fournir leur aide, à partir de la semaine prochaine. 

Les 94 lieux proposés actuellement en Flandre sont repris sur le site Vaccinatiecentra.vlaanderen.be. Quatre communes du Brabant flamand - à savoir Bierbeek, Oud-Heverlee, Lubbeek et Huldenberg - doivent encore prendre une décision.

A l’heure actuelle, la vaccination des résidents de maisons de repos et de soins est en cours. Depuis le lancement officiel début janvier de la campagne de vaccination contre le coronavirus en Belgique, 49.847 personnes ont reçu la première injection du vaccin de Pfizer/BioNtech, indiquait ce vendredi l'Institut de santé publique Sciensano. Ce sera ensuite au tour du personnel de ces maisons de repos et soins. 

Dès lundi 18 janvier, le personnel des hôpitaux, les médecins généralistes, ainsi que les habitants et le personnel d’autres institutions collectives de soins recevront à leur tour le vaccin. Ces vaccinations sont organisées par le biais des hôpitaux. 

Dès mi-février ce sera donc aux personnes de plus de 65 ans et à celles de plus de 45 ans avec des maladies sous-jacentes à se faire vacciner. En avril, ce sera au tour des personnes exerçant une "profession essentielle". La liste de ces professions doit cependant encore être établie. Quant au reste de la population (dès 18 ans) qui veut se faire vacciner, il devrait pouvoir le faire dès le mois de juin, si l’on en croit les prévisions actuelles.

Kortrijk XPO

Dix centres à Bruxelles, 54 en Wallonie

Les emplacements des centres de vaccination dans la Région capitale et en Wallonie sont partiellement connus. A Bruxelles, le plus grand centre sera érigé sur le plateau du Heysel, grâce à l’aménagement de plusieurs palais d’exposition. 

D’autres centres de vaccination sont prévus dans le centre de test actuel du bâtiment Pacheco, mais aussi à Forest et Schaerbeek, ainsi que dans le centre pour visiteurs du Parlement européen à Ixelles. Les communes de Molenbeek, Anderlecht et Woluwe-Saint-Pierre auront aussi leur centre de vaccination. L’emplacement exact doit encore être choisi. 

En Wallonie, 54 centres sont prévus : 9 grands, 24 plus petits et 21 mobiles. Leur emplacement exact devra être fixé dans une dizaine de jours.

Les plus consultés