Alexander Dumarey

Première en Belgique : une aile pour seniors à la prison de Merksplas

La prison de Merksplas, située en province d'Anvers, sera le premier établissement pénitentiaire du pays à disposer d'une aile spécifique dédiée aux personnes âgées. La construction de ce département devrait commencer au début de l'année 2023, a appris la VRT lors d’un reportage consacré aux détenus de plus de 60 ans.

La population carcérale de plus de 60 ans augmente d'année en année. Elle a ainsi doublé en huit ans et on dénombre actuellement 496 détenus sexagénaires ou plus en Belgique, contre 247 en 2012. 

Cette augmentation s'explique par le vieillissement de la population, mais aussi par le fait que les peines prononcées ces dernières années sont plus sévères et plus longues, a pu analyser la VRT. 

Ceux qui se retrouvent en prison à un âge plus avancé ou qui y vieillissent sont confrontés à des problèmes spécifiques. Ils sont les mêmes que ceux liés à la vieillesse en société, mais sont vécus dans des conditions plus extrêmes et dans un environnement non adapté, tant dans son architecture que dans ses infrastructures. 

Ainsi les seniors en prison ont parfois besoin de soins particuliers qui sont difficiles à obtenir en milieu carcéral. Comme une toilette adaptée, un soutien dans la douche, un lit plus élevé et certainement pas de lit à double étage. A l’heure actuelle, les adaptations dépendent de chaque prison individuellement.

Alexander Dumarey

"Nous sommes laissés aux oubliettes"

Une étude datant de 2017 révèle également que 82% des détenus plus âgés ont besoin d’une médication ou d’une aide médicale, qui met souvent les gardiens au défi. La santé mentale des seniors et leur solitude pose en outre encore davantage problème que pour les détenus plus jeunes. Tout comme leur indigence (la pension est suspendue après le 12e mois d’incarcération et jusqu’à la sortie de prison), leur difficulté d’accéder à du travail en prison et par la suite leur réinsertion dans la société. 

Certains détenus de plus de 60 ans interrogés par la VRT se sentent oubliés par les décideurs politiques. "Nous séjournons encore toujours aux oubliettes", remarque Suzan (64 ans) qui espère pouvoir être transférée dans la future section pour seniors.

Le directeur de la prison de Merksplas, Serge Rooman, prévoit de remédier aux problèmes spécifiques des seniors en détention et d'instaurer en outre des activités quotidiennes porteuses de sens. La construction devrait durer deux ans et l'aile serait en mesure d’accueillir 36 prisonniers. Pareille prison pour seniors existe déjà en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Alexander Dumarey

Les plus consultés