Valeria Mongelli / Hans Lucas

La Belgique recevra 40.000 doses de vaccin en moins la semaine prochaine

La semaine prochaine, seules 60.000 des 100.000 doses prévues du vaccin Pfizer/BioNTech pourront être livrées à la Belgique, écrivaient vendredi les quotidiens De Tijd et Het Laatste Nieuws. L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a confirmé l'information.

La firme Pfizer à Puurs (province anversoise) a indiqué qu'il y aurait "un impact temporaire sur les envois" jusqu'à début février, en raison d'une augmentation de la capacité de production. En Belgique, l'impact sera de 40.000 doses de moins la semaine prochaine, a confirmé l'AFMPS. 

Normalement, le pays aurait dû recevoir la semaine prochaine 100.000 doses du vaccin contre le coronavirus, mais il en recevra à peine plus de la moitié. 

La livraison devrait par contre être totale la semaine suivante. Pfizer a promis que le retard de 40.000 doses serait comblé d'ici la mi-février.

L'hôpital universitaire de Gand ne débutera pas ce samedi la vaccination de son personnel soignant en raison du retard de la livraison des doses du vaccin Pfizer/BioNTech. "Nous trouvons cela particulièrement regrettable", a déclaré l'UZ Gand, "en premier lieu pour les 24 infirmières et médecins, mais aussi pour tous les autres prestataires de soins dans les hôpitaux".

Les plus consultés