Quelle est la réaction du Vlaams Belang à l’attaque du Capitole à Washington DC ?

Les journalistes politiques Ivan De Vadder (VRT) et Alain Gerlache (RTBF) proposent chaque semaine un podcast intitulé PLAN B, dans lequel ils évoquent les différences et les similitudes entre le paysage politique en Flandre et celui en Belgique francophone. Une semaine en français, quand ils parlent d’une situation en Flandre, et la semaine suivante en néerlandais, quand c’est un aspect en Belgique francophone qui leur sert de point de départ.
Dans cette 45e séquence, Ivan De Vadder répond en français aux questions d’Alain Gerlache sur la réaction du parti flamand d’extrême-droite Vlaams Belang à la prise d’assaut du Capitole à Washington le 6 janvier par des partisans du président sortant Donald Trump. Une attaque qui a fait plusieurs morts.

Dans le paysage politique flamand, il n’y a que le Vlaams Belang qui ait applaudi avec force en 2016 lors de l’élection du républicain Donald Trump. Les personnalités politiques du parti d’extrême-droite flamand affirment en outre avoir des liens solides avec le mouvement Trump. Ainsi, le député au Parlement flamand Filip De Winter est en contact étroit avec l’ancien ministre de la Justice du gouvernement Trump, Jef Sessions. 

Mais comment réagit le parti - présidé depuis 2014 par l’Anversois Tom Van Grieken - à l’attaque du siège du Congrès des Etats-Unis, à Washington le 6 janvier dernier, par des partisans de Donald Trump ? 

Et en quelle mesure le Vlaams Belang s’est-il inspiré du Parti Républicain sous la présidence de Trump ? Et quel est l'avenir du parti d'extrême-droite flamand après l'assaut au Capitole? Les réponses d’Ivan De Vadder, en français.

Les plus consultés