Les dégâts semblent importants après l'incendie de la toiture à Bozar

La salle Henry Le Boeuf de Bozar et son orgue monumental ont été endommagés par les travaux d'arrosage nécessaires pour maîtriser le feu de toiture qui s'est déclaré lundi après-midi au palais des Beaux-Arts de Bruxelles, a indiqué mardi la Régie des bâtiments à Belga, confirmant une information de Bruzz.

Interrogé ce mardi matin sur Radio 1 (VRT), le directeur de Bozar Paul Dujardin a précisé que le bâtiment avait essentiellement subi des dégâts des eaux mais que les œuvres d’art n’avaient apparemment pas été endommagées. Par contre, les énormes quantités d'eau nécessaires à la circonscription du sinistre auraient provoqué des dégâts structurels importants, notamment au niveau de la toiture de la Salle Henry Le Bœuf. Un inventaire des dégâts doit être réalisé ce mardi. 

"À l'intérieur du bâtiment, c'est surtout la salle Henry Le Boeuf qui a souffert. Ses balcons sont endommagés, tout comme l'orgue qu'elle abrite. Ailleurs, le plafonnage s'est détaché dans plusieurs espaces d'exposition. Mais les verrières ont généralement bien résisté", a exposé Johan Vanderborght, porte-parole de la Régie. Une équipe de la Régie des bâtiments s'est rendue sur place mardi matin, accompagnée de techniciens de Bozar et d'un entrepreneur afin d'établir les premières constatations en matière de stabilité et de sécurité du bâtiment, ainsi que les réparations à prévoir. "Nous avons deux priorités: la sécurité des personnes qui travaillent au sein du bâtiment et la prise de mesures préventives", a pointé Johan Vanderborght. "Les gouttières ont été sectionnées durant l'intervention des pompiers. L'écoulement de l'eau ne peut donc pas se faire normalement, alors que l'on prévoit du mauvais temps. Nous voulons dès lors limiter autant que possible les dégâts des eaux." 

Sur des images vidéo partagées par les pompiers, l'on peut voir comment l'eau s'infiltre et traverse le plafond pendant les travaux d'extinction et ruisselle sur le sol. Des pompes sont actuellement à l'œuvre pour évacuer l'eau. L'entrepreneur descendu sur place étudie également différentes solutions pour empêcher de nouvelles infiltrations d'eau. Bozar restera fermé au moins jusqu'au 25 janvier inclus.

Deux pompiers blessés

Ce sont au total 99 soldats du feu qui ont été mobilisés pour intervenir au palais des Beaux-Arts à Bruxelles, dont la toiture s'est embrasée lundi vers 16h10. Par ailleurs, douze pompiers en repos ont été rappelés pour renforcer le personnel de garde du Service d'Intervention et d'Aide médicale urgente (SIAMU) et ainsi assurer la continuité de ce service dans le reste de la région bruxelloise.
Le feu, qui a pris au niveau de la toiture du centre d'arts, a été circonscrit vers 19h00 et complètement maîtrisé vers 21h30. L'incendie a couvé sur une superficie importante du toit du bâtiment, mais aucune évacuation n'a été nécessaire car le musée était fermé lundi. Deux pompiers ont été blessés, dont un a dû être transporté à l'hôpital, mais il a déjà pu le quitter.
 

Construit par l'architecte Victor Horta

Le Palais des Beaux-Arts, aussi connu sous la marque BOZAR, est un haut lieu de la culture à Bruxelles, espace pluridisciplinaire conçu pour rassembler un large éventail d’événements artistiques, qu’il s’agisse de musique, d’arts plastiques, de théâtre, de danse, de littérature, de cinéma ou d’architecture. Il a été construit par Victor Horta entre 1922 et 1929 dans le style art déco.

Chargement lecteur vidéo ...
Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés