La population de pigeons a diminué de moitié à Louvain grâce à une pilule contraceptive

La "pilule du pigeon" introduite par la ville de Louvain (Brabant flamand) aura été efficace. En un an et demi, la population de pigeons a diminué de plus de moitié dans certains quartiers. La prolifération des pigeons causait de nombreuses nuisances, surtout dans le quartier de la gare.

En un an et demi, la population de pigeons a été réduite de moitié grâce à un contraceptif mélangé à des graines de maïs. La ville a commencé à utiliser cette technique à l'été 2019 parce qu'il y avait tout simplement beaucoup trop de pigeons. Des mangeoires ont ainsi été installée sur le toit du Musée M et à la gare : "Nous avons quatre endroits où les mangeoires sont là depuis un an et demi, et nous constatons que dans ces endroits il y a une diminution de 57% de la population des pigeons. A la gare, la population a même diminué de 69 %", déclare Thomas Van Oppens, échevin à Louvain.

Méthode respectueuse des animaux

La ville de Louvain ne veut pas se débarrasser complètement des pigeons : "Les pigeons font partie de notre ville mais il était nécessaire de réduire leur population, et je pense que la réduction de moitié est un bon résultat dont je suis satisfait", poursuit l’échevin. "Le résultat est d'ailleurs déjà perceptible dans les rues, car les fientes de pigeon, que vous pouvez considérer comme une nuisance, sont également beaucoup moins présentes, et cela soulage également nos services communaux de les nettoyer".

La méthode est également respectueuse des animaux et soutenue par le Groupe d'action dans l'intérêt des animaux GAIA. "De cette façon, la population de pigeons peut être réduite d'une manière qui respecte les animaux", ajoute Thomas Van Oppens. Toutefois, la ville demande une fois de plus aux habitants de ne pas nourrir les pigeons.  

Les plus consultés