BELGA

Le parquet général demande la levée de l'immunité parlementaire de Dries Van Langenhove

Le parquet général de Flandre orientale a demandé à la Chambre la levée de l'immunité parlementaire du député Vlaams Belang Dries Van Langenhove (photo), a appris ce jeudi la VRT. Il veut traduire l’initiateur du groupuscule d'extrême-droite Schild & Vrienden en justice pour violation de la loi contre le racisme et celle sur les armes.

Une enquête est ouverte à l'encontre du fondateur du groupe étudiant d'extrême-droite Schild & Vrienden (photo), inculpé pour infraction à la loi contre le racisme, à la loi contre le négationnisme et à celle sur les armes. Cette instruction est ouverte depuis la diffusion, le 5 septembre 2018, d'un reportage de la VRT dévoilant l'existence de groupes de conversation fermés créés par Schild & Vrienden où ses membres s'échangeaient des messages racistes, antisémites ou glorifiant la violence. Après deux ans d'investigations, le parquet avait indiqué mercredi que l'enquête est bouclée.

Le juge d'instruction avait dans ce cadre procédé à plusieurs perquisitions auprès de membres de Schild & Vrienden, notamment au domicile de Dries Van Langenhove. Inculpé, le leader du groupe étudiant avait été laissé en liberté sous condition en 2019. L'une d'entre elles le contraignait à suivre une visite guidée à la caserne Dossin, le mémorial, musée et centre de documentation sur l'holocauste et les droits de l'homme situé à Malines. 

Devenu député fédéral en juin 2019, Dries van Langenhove bénéficie depuis lors de l'immunité parlementaire. Il espérait une demande de non-lieu par le parquet. La Chambre a à présent reçu une lettre du procureur général de Flandre orientale demandant la levée de cette immunité. Selon l’information obtenue par la VRT, aucun nom n'est mentionné dans le courrier, mais il s'agit bien de Dries Van Langenhove. 

En principe, le point pourrait être discuté en commission des Poursuites dès la semaine prochaine, même s'il semble que cette échéance soit trop brève pour laisser un temps suffisant à ses membres pour étudier le dossier. Après la discussion sur ce dossier, la commission des Poursuites peut entendre Dries Van Langenhove, après quoi elle peut émettre une recommandation. La levée de l'immunité parlementaire est votée à la majorité simple.

Les plus consultés