Un Belge sur mille vaccinés contre le Covid-19 signale des effets indésirables du vaccin

Septante-trois personnes ont présenté des effets indésirables après avoir reçu leur vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 en Belgique sur un peu plus de 100.443 personnes traitées (entre le 28 décembre et le 7 janvier), indiquait ce jeudi l'Agence fédérale des Médicaments et des Produits de santé (AFMPS). Ces effets ne sont cependant pas obligatoirement liés au vaccin, souligne l'Agence, qui rappelle que seule une évaluation scientifique de toutes les données disponibles permet de tirer des conclusions robustes sur les risques du vaccin.

En raison d'un délai de notification pouvant aller jusqu'à 90 jours (15 pour les cas "graves"), ces chiffres sont à considérer comme un minimum. Parmi les notifications reçues, quatorze sont considérées comme graves. Un effet indésirable est classé comme tel s'il engage le pronostic vital, nécessite une hospitalisation, entraîne des problèmes de santé importants voire provoque un décès. 

La majorité des effets indésirables rapportés sont connus et décrits dans le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) et dans la notice du vaccin. Ces effets se sont généralement résolus quelques jours après la vaccination. 

Dans 53 des 73 cas d’effets indésirables, il s’agissait d’une réaction à l’endroit de la piqure. Dans une moindre mesure, les effets secondaires prennent la forme de troubles nerveux, de douleurs musculaires, de douleurs au tissus conjonctif ou au système digestif. Les cas plus graves engendrent des problèmes cardiaques ou sanguins, ou une écrasante fatigue. 

Parmi les 73 notifications, sept signalent un décès. Les patients étaient tous âgés de plus de 75 ans et quatre avaient plus de 90 ans. "La plupart des patients présentaient des affections sous-jacentes qui ont pu contribuer au décès (...) À ce jour, aucune relation de cause à effet n'a été formellement établie avec le vaccin contre le Covid-19", précise l'AFMPS.

©2020 Tang Ming Tung

Les plus consultés