Une flambée de contaminations à Ostende met en péril les Mondiaux de cyclocross

Une flambée de contaminations de coronavirus à Ostende (Flandre occidentale) risque de compromettre les Championnats du monde de cyclo-cross prévus le week-end prochain dans la ville balnéaire. Seize cas de la variante sud-africaine du virus ont été confirmés dans la ville.

Des contaminations à cette mutation ont été décelées dans le département gériatrie de l'hôpital Saint-Jean, au centre de revalidation BZIO (photo) et au centre de soins A. Lacourt d’Ostende. Seize cas ont été recensés, mais le bourgmestre de la ville côtière, Bart Tommelein, pense que ce nombre va encore augmenter car des résultats de tests sont attendus. 

Ce foyer de variante sud-africaine sème le doute sur l'organisation des Championnats du monde de cyclo-cross prévus le week-end des 30 et 31 janvier. "Nous nous concertons avec les organisateurs Belgian Cycling et le ministre régional des Sports, Ben Weyts. Nous consultons également des virologues et analysons si des mesures plus strictes doivent être mises en place. Le Championnat du monde est actuellement en discussion", expliquait Bart Tommelein dans l’émission "De Zevende Dag" (VRT). 

Il avait déjà été décidé de ne pas autoriser le public à assister à l'épreuve, en raison de la situation sanitaire.

Nicolas Maeterlinck

Les plus consultés