Deux enfants pensaient avoir trouvé un trésor mais il s’agissait de bijoux volés

Deux enfants de 9 et 10 ans qui jouaient près de la Tour d’Orléans à Aarschot (Brabant flamand) ont découvert des bijoux. Ils pensaient qu’ils avaient trouvé un trésor mais il s’agissait du butin d’un cambriolage. "Parmi les bijoux il y avait une gourmette de naissance en or avec un nom gravé dessus. "Grâce à elle nous avons pu retrouver les propriétaires légitimes", a déclaré la mère d'un des deux enfants à Radio 2 Vlaams Brabant (VRT).

Le week-end dernier, le mouvement de jeunesse pour la nature et l’environnement JNM, avait organisé un jeu sur le réchauffement climatique à Aarschot. A la fin du jeu, lorsque les enfants ont été autorisés à jouer librement, deux jeunes garçons ont découvert des bijoux aux abords de la Tour d’Orléans. 

Leur "trésor" se composait de dix colliers, deux montres, des bagues et des bracelets. Arthur Mariën (9 ans) de Werchter et Robbe Bex (10 ans) de Betekom n'en croyaient pas leurs yeux et ont décidé dans un premier temps de garder leur trouvaille secrète. Une fois rentré chez lui, Arthur a décidé de donner sa part du trésor en cadeau à sa mère. 

"Il avait une surprise pour moi", a déclaré sa mère Karen De Cock sur Radio 2 Vlaams-Brabant. Quand j'ai vu les bijoux, je me suis dit "Oups, ce n’est plus une bonne surprise". J’ai tout de suite pensé qu'il ne s'agissait pas de bijoux de pacotille". 

La mère Karen a alors contacté la mère de Robbe, qui avait l'autre partie du trésor. "Dans sa partie, il y avait une gourmette de naissance avec un nom et un prénom gravés. Elle a entré ce nom sur Internet et c'est ainsi que nous avons pu retrouver le propriétaire légitime des bijoux", a expliqué Karen De Cock.

Ces bijoux avaient été volés en 2016. "La personne à qui ils appartenaient a été très émue lorsqu'elle a appris que nous les avions retrouvés." Dimanche dernier, Karen De Cock et son fils sont retournés à la Tour d’Orléans d'Aarschot. "Nous voulions vérifier s'il y avait d’autres objets qui traînaient, mais il n'y avait plus rien", ajoute Karen De Cock. Plus tard dans la semaine, les deux garçons se rendront également à la police pour signaler leur découverte.

 

Les plus consultés