© Wim Feyaerts

La Flandre va traduire dans 25 langues les informations sur sa campagne de vaccination

La Flandre a décidé de traduire dans 25 langues différentes les informations qu'elle va fournir à sa population en vue de la campagne de vaccination contre le coronavirus. L'initiative vise à atteindre un taux de vaccination le plus élevé possible, y compris auprès de ses populations d'origine étrangère.

"Il faut qu'au moins 70% de la population se fasse vacciner pour atteindre une immunité collective. Nous devons dès lors aussi accorder notre attention aux personnes qui ne maîtrisent pas encore bien notre langue", a commenté le ministre Bart Somers (Open VLD) mardi.

La brochure présentant la campagne de vaccination au public sera dès lors traduite dans 25 langues. Elle répond notamment aux questions suivantes: "Pourquoi la vaccination est-elle importante?", "Où et quand puis-je me faire vacciner?", "Le vaccin est-il sûr et comment fonctionne-t-il?", "Que coûte la vaccination?", ...

Les autorités flamandes vont également contacter individuellement les personnes étrangères actuellement inscrites dans un parcours d'intégration pour les informer de la campagne à venir.

Toutes les informations traduites seront toutefois publiées aux côtés d'un texte en néerlandais.

"Nous devons continuer à insister sur la connaissance du néerlandais, car sans la connaissance de notre langue, on ne peut pleinement participer à notre société. Mais en même temps, nous ne pouvons être aveugles au fait que certaines personnes ne comprennent pas encore le néerlandais. Si nous voulons vaincre ce virus, nous devons alors atteindre tout le monde", selon Bart Somers.
 

Le gouvernement flamand achète du matériel médical pour ses centres de vaccination

Le gouvernement flamand a décidé d'acheter pour plus de 4 millions d'euros de matériel médical afin que ses centres de vaccination puissent commencer à travailler dans les délais prévus, a annoncé mardi l'exécutif flamand.

Vu le développement rapide des vaccins, la Flandre ne pourra recourir à la procédure européenne normalement prévue pour l'achat de ce matériel.
Celui-ci sera acheté de manière centralisée et mis à disposition des différents centres de vaccination qui vont s'ouvrir sur tout le territoire flamand. 

Il s'agit notamment de frigos médicaux, de boites thermiques, de thermomètres, de seringues, d'aiguilles, de gants pour congélateurs, de conteneurs pour aiguilles usagées, etc.

Tout ce matériel sera mis à disposition des centres pour la mi-février.
Des manuels infirmier et pharmaceutique ont également été élaborés en vue de cette campagne de vaccination. Ceux-ci reprennent les conditions dans lesquelles l'accès doit être refusé à un centre de vaccination, les éventuelles contre-indications, ainsi que le traitement d'effets secondaires indésirables après l'injection d'une dose.

Les plus consultés