Chargement lecteur vidéo ...

Le secteur de l’événementiel bénéficiera de l’aide flamande aux entreprises en difficultés

Les entreprises actives dans le secteur de l’événementiel pourront elles aussi avoir recours aux mesures d’aide lancées fin 2020 par le gouvernement flamand à l’adresse des entreprises en difficultés financières. Jusqu’à présent, ce secteur à l’arrêt en raison de l’interdiction sanitaire d’organisation d’événements ne pouvait faire appel à ces aides parce qu’il travaille essentiellement avec des intérimaires, des étudiants jobistes et des fournisseurs de services.

La ministre flamande du Travail, Hilde Crevits (photo), annonce ce vendredi qu’elle va élargir la mesure destinée aux entreprises en difficultés. "2020 est une année que beaucoup d’entrepreneurs veulent rapidement oublier. Les pertes financières et les fermetures forcées occasionnent beaucoup de soucis. C’est pourquoi nous avons pris une mesure supplémentaire de protection, pour aider ces entreprises. Celles qui travaillent la plupart du temps avec des intérimaires, des étudiants jobistes et des indépendants pourront dorénavant aussi faire appel à cette aide", précisait la ministre Crevits.

Les entreprises qui ont enregistré une perte de plus de 60% de leur chiffre d’affaires au cours des trois derniers trimestres de l’an dernier - soit entre le 1er avril et le 31 décembre 2020 - entreront en ligne de compte. L’aide représente 10% du chiffre d’affaires (hormis la TVA). Elle peut varier entre 30.000 et 2 millions d’euros maximum.

"A la suite d’une concertation avec des partenaires tels que l’Unizo, Horeca Vlaanderen, des représentants du secteur événementiel, d’entreprises et d’organisations culturelles, nous avons affiné le mécanisme de globalisation. Nombre d’entreprises dans les secteurs culturel, des temps libres et de l’événementiel travaillent avec des indépendants ou des intérimaires. En considérant ces travailleurs comme des employés permanents, nous pouvons faire bénéficier ces secteurs des aides flamandes", concluait Hilde Crevits.

Nicolas Maeterlinck

Les plus consultés