Deux nouvelles rues brugeoises reçoivent un nom de femme

Dans ses communes rattachées de Saint-Andries et Saint-Pierre, Bruges possèdent maintenant une Rue Marie Pintelon et une Rue Jeanine Behaegel. La Venise du Nord a ainsi répondu à l’appel, lancé il y a quelques temps par la présentatrice VRT Sofie Lemaire (photo), de féminiser les noms de rues. Le but étant de voir les noms de femmes méritantes apparaitre dans la ville.

Les rues Marie Pintelon à Saint-Andries et Jeanine Behaegel à Saint-Pierre sont nouvelles. La première porte le nom d’une sage-femme connue, née en 1894, qui a formé nombre d’autres jeunes sages-femmes. Elle a participé à la fondation de la maison maternelle Sainte-Anne à Bruges, dont elle a aussi assuré un certain temps la direction.

Quant à Jeanine Behaegel, elle fut une graphiste et artiste belge connue, qui vécut dès les années 1960 et jusqu’à sa mort en 1993 dans la commune brugeoise de Saint-Pierre.

Des pistes cyclables reçoivent aussi un nom

L’administration communale brugeoise a pris récemment une autre décision remarquée : plusieurs pistes cyclables, qui ne longent pas la voie publique mais existent en toute autonomie, recevront bientôt aussi un nom.

Elles devraient ainsi être plus faciles à trouver pour les services de secours, s’il s’y passait un incident qui nécessite leur intervention.

Les plus consultés