Stad Leuven

Des vestiges d'une fonderie et d'un couvent découverts au cœur de Louvain

L’hôpital Heilig Hart, situé au centre de la ville universitaire brabançonne flamande, est en cours de transformation. Une nouvelle polyclinique doit être construite, raison pour laquelle des fouilles archéologiques sont menées avant d’entamer la construction. C’est au cours de ces fouilles que les vestiges d'une fonderie de cloches datant du 19e siècle et d'un couvent du 17e siècle ont été mis au jour.

Une étude archéologique est habituellement effectuée dans le cadre de travaux de construction de grande envergure, comme c'est le cas pour le site du Heilig Hart. L'hôpital prévoit d'y construire une nouvelle polyclinique dotée d'un cabinet de médecins généralistes.

Au cours des recherches, les fondations, le sol pavé et les vestiges d'une fonderie de cloches du 19e siècle ont été découverts. "Autrefois, il y avait ici une école de garçons. Et juste avant cela, la fonderie industrielle Van Aerschodt, de 1880 à 1895 ", indiquait l’archéologue Lisa Van Ransbeeck.

"Sous la fonderie de cloches, les archéologues ont trouvé des traces du couvent Tacet des Carmes Déchaussés" (1602-1799), un ordre mendiant qui était établi notamment à Louvain.

"En tant que commune de patrimoine immobilier, l'une de nos tâches principales est de cartographier cet héritage archéologique et d'en informer la population", a déclaré l'échevin du Patrimoine Carl Devlies (CD&V). "La recherche archéologique dans une fonderie industrielle de cloches est une première pour la Flandre. Il est donc important que ce morceau d'histoire soit bien documenté."

La mission durera normalement jusqu'à la fin de cette semaine. Après cela, la construction de la policlinique pourra commencer. D'autres analyses archéologiques se dérouleront en d'autres endroits du site de l'hôpital dans les prochains mois.

Van Even

Les plus consultés