Jorn Urbain - The Belgian Navy

Gand sera la ville marraine du nouveau navire de recherche Belgica

Gand sera la ville marraine du nouveau navire de recherche Belgica, qui y sera baptisé en septembre prochain, ont annoncé dimanche le secrétaire d'État à la Politique scientifique Thomas Dermine (PS) et le bourgmestre Mathias De Clercq (Open VLD). La ville flamande était candidate, soutenue par l'Université de Gand, un partenaire scientifique important du Belgica.

Le nouveau bâtiment, long de 71 mètres, jouera un rôle clé dans la recherche marine belge et européenne au cours des prochaines décennies. Le nouvel outil scientifique a été construit dans un chantier naval galicien, en Espagne. Les dernières touches y sont apportées en ce moment à Vigo, tandis que le bateau subit également de nombreux tests, explique le secrétaire d'Etat. 

"Avec le Belgica, nous contribuons à faire de notre pays un des leaders mondiaux de l'exploration marine et sous-marine", s'enthousiasme Thomas Dermine.

Un navire propulsé par des moteurs gantois

"Gand va s'emparer de ce titre pour susciter l'intérêt des jeunes et des écoles pour les sciences et pour tirer le meilleur parti des atouts de Gand en tant que ville du savoir et cité portuaire", se réjouit Mathias De Clercq, soulignant que le navire est propulsé par des moteurs gantois.

A l'automne 2021, le bateau partira en expédition pour effectuer des recherches sur de nombreux enjeux, tels que la lutte contre le réchauffement climatique et une meilleure protection de l'environnement. Il soutiendra la recherche scientifique dans les domaines de la pêche, de la biologie, de la géologie, du climat et de la chimie.

L'État belge, représenté par le Bureau fédéral de la politique scientifique (Belspo), en est le propriétaire alors que l'Institut royal des sciences naturelles le gérera en collaboration avec le ministère de la Défense et un opérateur privé.

Lire la suite de l'article en-dessous de la photo.

Jorn Urbain - The Belgian Navy

Le nouveau navire succédera à l'actuel Belgica, mis en service en 1984 et qui, au cours des 36 dernières années, a parcouru près d'un million de kilomètres, facilitant plus de 1.000 expéditions scientifiques.

Comme son prédécesseur, le Belgica fonctionnera au sein du réseau européen Eurofleets, qui permet aux chercheurs européens d'accéder à une infrastructure de recherche marine commune.

Le navire sera inauguré en septembre après un trajet initiatique entre Zeebrugge et Gand, en présence de la princesse Elisabeth, qui en est la marraine.
 

Jorn Urbain - The Belgian Navy

Les plus consultés