Radio 2

Un foyer du variant sud-africain a déjà fait une trentaine d’infections dans une maison de repos de Westende

Le variant sud-africain du coronavirus a fait son apparition dans la maison de repos Westduin (photo) à Westende, près de Middelkerke en Flandre occidentale, a confirmé lundi soir le porte-parole du groupe Armonea, auquel appartient l'établissement. Au total, 36 résidents sont infectés, dont quatre ont été hospitalisés. C'est la première fois depuis le début de la pandémie que la maison de repos doit faire face à des infections. Ce foyer d’éclosion du variant serait lié à celui dans une autre maison de repos et soins à Ostende, également au littoral.

Sur les 145 résidents de la maison Westduin, 36 ont été testés positifs au coronavirus. Quatre d'entre eux sont hospitalisés. Les autres ne présentent aucun symptôme ou des symptômes légers. Tous les résidents testés positifs ont été transférés dans une aile Covid séparée de la maison de repos. Parmi les 104 employés, deux ont été testés positifs.

Les premières infections sont apparues le 24 janvier. Il a récemment été établi qu'il s'agissait du variant sud-africain du virus. En raison du foyer d'éclosion, la maison de repos a dû reporter l'administration de la deuxième dose du vaccin.

"Les résidents ont reçu leur première injection à la mi-janvier. La deuxième doit être reportée à une date ultérieure, encore indéterminée. C'est dommage, mais notre équipe reste motivée et pleine d'espoir", a déclaré le porte-parole du groupe belge Armonea. Une nouvelle série de tests a été menée lundi. Les résultats devraient être disponibles ce mardi.

Après l’apparition du foyer de contaminations à Houthulst, le bourgmestre de Middelkerke, Jean-Marie Dedecker, s’était concerté avec les directions de toutes les maisons de repos et soins de sa commune, pour mettre en place des mesures très strictes de protection. "Et malgré cela, le virus est entré", déclarait Dedecker ce lundi soir.

Radio 2

Un lien avec le foyer à Ostende

Il s’agit déjà de la deuxième maison de repos et soins en Flandre occidentale où apparait le variant sud-africain du coronavirus. La première maison touchée était la résidence Lacour à Ostende. "Il y a un lien entre les deux foyers", précise Jean-Marie Dedecker (photo archives). "Les deux centres de repos et soins font partie du même groupe. Souvent, ils s’échangent du personnel. Les collaborateurs sont testés, mais l’un d’eux a tout de même transporté le virus de Lacour vers Westduin. Le personnel est sous pression, nous ne pouvons rien lui reprocher. Il fait vraiment ce qu’il peut".

Dans la maison de repos et soins Haerlebout à Middelkerke, un foyer de 34 contaminations a été constaté, mais il ne s’agit pas de la variante sud-africaine. Dans les deux autres maisons de repos de la commune balnéaire, à savoir De Ril et Tara, aucune contamination n’a été constatée jusqu’à présent. Les résidents y reçoivent ce mardi leur second vaccin.

Les plus consultés