La zone de police Klein-Brabant très satisfaite de l'acquisition de son drone 

Le drone de la zone de police de Puurs-Sint-Amands et Bornem était un bon investissement. Il y a un an, c'était la première zone de police en province d'Anvers à disposer d'un drone. Il a déjà été utilisé à maintes reprises pour des perquisitions, des incendies et a même servi à retrouver des personnes disparues. "Nous sommes même sollicités par d'autres zones de police".

Il y a un an, la zone de police Klein-Brabant, c'est-à-dire Puurs-Sint-Amands et Bornem, était la première zone de police de la province à acquérir un drone. Cet achat aura été un bon investissement car le drone a été utilisé de nombreuses fois et il est très performant. 

Notamment pour surveiller une maison lors d’une perquisition, un suspect avait essayé de s'enfuir et de cacher des preuves. Un homme qui avait disparu a été retrouvé dans un champ et a pu être sauvé grâce à la caméra thermique du drone. 

"Sans ce drone, les choses auraient pu se terminer beaucoup plus mal", a déclaré le commissaire Herman Peeters de la zone de police Klein-Brabant. "Et lors de l’incendie d'une entreprise, nous avons eu une meilleure vue du foyer, afin que les pompiers puissent utiliser le matériel plus efficacement."

Grâce à ce drône nous avons retrouvé une personne disparue.

"On nous demande même d'agir en dehors de notre zone", explique encore Herman Peeters. "Par exemple, nous sommes récemment intervenus lors d’une poursuite à Zemst, où un automobiliste avait pris la fuite à pied après l’accident de sa voiture. Et la police d'Anvers nous a demandé de transmettre des images au centre de commandement pendant le match de football Anvers-Club Bruges".

À l'avenir, l'objectif sera de disposer d'une équipe prête à intervenir en permanence, 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. Mais pour l'instant, nous n'en sommes pas encore là, car l'utilisation du drone coûte de l'argent. Le drone lui-même a coûté environ 30 000 euros. La police est également constamment à la recherche de personnes pour piloter ce drone et les former. La police d'Anvers prévoit également d'acheter un drone.

Les plus consultés