Paul Dujardin n’est plus directeur-général de Bozar

Paul Dujardin n'est plus CEO du centre d'art Bozar à Bruxelles. Le conseil d'administration a pris cette décision cela hier après que le personnel et la ministre des institutions culturelles fédérales Sophie Wilmès (MR) lui aient retiré leur confiance. Paul Dujardin s'occupera, entre autres, des relations européennes du centre artistique.

Le conseil d'administration du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles a confié vendredi au directeur général sortant Paul Dujardin la mission de conclure un accord avec la Commission européenne en vue de renforcer la dimension culturelle européenne à Bozar, la préparation des célébrations du centenaire de l'institution le 3 mars 2022, ainsi que la publication du livre qui y sera associée.
La présidence et la gestion de Bozar ont été confiées au comité de direction composé de Sophie Lauwers, Christine Perpette, Ignace De Breuck et Albert Wastiaux.

Le Palais des Beaux-Arts a tenu à exprimer sa reconnaissance à Paul Dujardin, au vu du bilan de Bozar durant ses trois mandats de six ans. "Le conseil d'administration constate le rayonnement culturel, la qualité exceptionnelle des événements musicaux, l'offre diversifiée d'expositions classiques et contemporaines de l'institution que Paul Dujardin a conduite avec l'appui du Conseil et l'engagement de toutes ses équipes", ont indiqué ses responsables.
Le mandat de directeur général de Paul Dujardin, initié en janvier 2002, a expiré en décembre 2019. Il exerçait depuis ses fonctions ad interim.

Bozar, l'Orchestre national de Belgique et le Théâtre Royal de la Monnaie ont gardé leurs administrateurs durant la période d'affaires courantes du gouvernement, malgré l'échéance de leurs mandats. Un appel public à candidatures a été publié le 15 mars 2019 pour renouveler les conseils d'administration de ces institutions culturelles fédérales.

Paul Dujardin pourrait toutefois encore poser sa candidature pour un 4e mandat.
 

Les plus consultés