Jan Jambon : "Tant que les chiffres sont à ce niveau, ce n’est pas suffisant pour un assouplissement"

Le ministre président flamand Jan Jambon (N-VA) partage l'avis du ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (SP.A) : un grand assouplissement des mesures n’est pas encore pour demain. Les contaminations et les hospitalisations sont encore en légère hausse dans notre pays. Il n’ y aura donc pas d’assouplissement tant que les personnes de plus de 65 ans n’auront pas été vaccinées.

"Tant que nous n’aurons pas vacciné toutes les personnes de plus de 65 ans et toutes les personnes atteintes d'une maladie chronique de moins de 65 ans, je pense que ne pourrons pas assouplir les mesures." C’est ce qu’a déclaré le ministre président flamand Jan Jambon ldimanche dans l’émission De Zevende Dag sur la Eén (VRT).

Selon Jan Jambon, lorsque toutes les personnes qui courent un risque élevé de se retrouver à l'hôpital auront été vaccinées, il devrait alors être possible de réduire les mesures strictes. Le 1er mars, comme cela a été suggéré ici et là, c’est trop tôt. "Ce que nous avons dit lors du dernier comité de concertation c’est que nous allons examiner le redémarrage étape par étape pour différents secteurs lors de la prochaine réunion", a ajouté Jan Jambon. "Cela peut offrir une certaine perspective. Mais tant que ces chiffres descendent puis remontent, ce n'est pas suffisant pour un assouplissement".

Le ministre président part toujours du principe que la vaccination de masse en Flandre pourra commencer le 1er mars. "Si nous obtenons des vaccins en grand nombre, les choses peuvent aller vite."

Il n'est pas question de prendre des mesures de soutien supplémentaires dans l'intervalle. "Tant que le secteur horeca restera fermé, il y aura des mesures de soutien, vous ne pouvez pas revenir en arrière. Mais en attendant, nous approchons d'un demi-milliard d'euros pour l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration et de près de deux milliards d'euros pour l'ensemble du monde des affaires. A long terme, nous devrons rembourser tout cela ensemble".
 

Les plus consultés